Recherche
Recettes et Astuces pour les plus Modestes, les Fauchés,
ceux qui sont dans le Pétrin ou dans la Panade !
Pour venir en aide à ceux qui ont des moyens minimes (argent,
ustensiles...) mais qui refusent la morosité dans leur assiette.
Mieux manger c'est relever la tête,
c'est une forme de résistance et un combat contre la guigne.
Admettons une bonne fois pour toutes qu'une cuisine économique n'est pas une cuisine pauvre ou triste !
Faisons simple et astucieux, bon et sympa,
énergique et souriant, soyons plus forts que l'adversité,
en un mot: Soyons RICHES!

 



17.04.2014 04:14

Quesadillas... belges


   Quesadillas, Fajitas, Tortillas... les "wraps" venus d'Amérique latine font fureur, les ados en raffolent et les anciens s'y mettent aussi parce que changer la routine alimentaire, ça fait du bien !
Nous avions posté la recette pour réaliser ces galettes à la maison (
clic ici) mais les discounteurs en vendent de toutes prêtes par sachet de 8 à moins d'1,40 €... chacun fera comme il voudra !

Notre amie Waterzooi a repensé la chose à sa manière, il y a une petite préparation à prévoir, mais sa ribambelle d'enfants se régalent, il n'en faut pas plus pour qu'on partage sa méthode.
A
toi le micro !

         
Soit on plie la galette en deux, soit on la double, c'est une question d'appétit ? Alors on la double !

   Coucou les ami(e)s !

   Ben c'est quoi ça comme bête ???? Attaaaaaaaaaa je vais t'expliquer comment j'arrive à ma recette de quesadilla :) je m'en souviens comme si c'était hier....
Mon petit frère, qui n'a que 50 ans  nous invite au resto, profitant d'un méga bon de réduction trouvé sur le Net, ce qui revenait à 10 € par personne, sans les boissons, dans le resto mexicain d'une grande chaîne bien connue en Belgique. 
Pour ce prix, nous avions droit au buffet entrées et buffet principal à volonté, formule que nous aimons bien, car famille nombreuse autant chez lui que chez moi...

   Nous partons à 17 personnes et arrivons ensemble dans ce resto qui a l'air sympa ma foi.
La serveuse, avant de nous installer, nous désigne les 2 buffets. Nous nous asseyons... nous nous regardons...
En fait, le buffet froid se composait royalement de 6 petits plats en verre, plantés sur une couche de glace pilée, et dans lesquels nous avons trouvé œufs durs, radis, pousses de salade, tomates, concombres, pois/carottes mayo.
Côté buffet chaud, même pauvreté, un pseudo chili con carne qui n'avait de cela que le nom, des ailes de poulets grillées, des croquettes de pommes de terre, des crêpes (tortillas) farcies chichement, à peine tièdes, et des quesadillas, sans goût, sans garniture digne de ce nom !!!!!!

   Non mais quoi ????????????? J'hallucine... Nous espérions nous être trompés, mais non, mais non, c'était bien ce fameux buffet à volonté ppfffffffffffffffffffffffff...
Bon, malgré tout, nous avons mangé (c'était payé à la réservation) et passé une chouette soirée car se retrouver en famille était important aussi :)
A peine revenue à la maison, ça tournait déjà dans ma tête : Comment faire pour avoir une quesadilla bien garnie, gouteuse et chaude ?????
J'ai réalisé une façon de préparer tout à fait différente, bien meilleure quoique peut-être moins mexicaine !

IL VOUS FAUDRA :
 
Des tortillas à la farine de maïs par 8
Du coulis de tomates ou des tomates fraîches
Des herbes (persil, ciboulette...)
Du fromage genre toastinette ou Vache Qui Rit
Des oignons
Le fameux pimenton de Maryse que l'on va remettre en route :)
(ou autre piment mais il faut "relever" la sauce pour faire couleur locale !)
Enfin, laissez vous aller, c'est trop bon et petit budget assuré.......

   D'abord, j'écrase ce fromage insipide (oui, oui, les tranchettes seront malaxées sans peur, sans reproche) avec un peu de crème ou de lait tiédi juste pour le détendre et j'y ajoute le pimenton, des herbes genre persil, ciboulette, et un nuage de poivre noir fraichement moulu :)

   Je tartine allègrement une première galette avec cette préparation et en même temps, je fais frire des oignons, je coupe des tranches de tomates fraîches (à remplacer par une tite sauce tomate réalisée avec un coulis ou des tomates en conserve).


   Par dessus le fromage épicé, je pose les tomates (ou la sauce) puis les oignons frits mais vous pouvez ajouter d'autres ingrédients que vous aimez : des gros haricots rouges bien relevés, des champignons, du jambon, des légumes crus ou cuits, des feuilles de salade, etc...


   J'ai rajouté du fromage râpé qui restait, un qui fond vite et bien ! Enfin, on recouvre avec une deuxième galette, appuyez pour bien plaquer l'ensemble, c'est important.

Pour finir, tout le monde s'installe à table car il faut déguster les quesadillas chaudes. Donc bref passage au micro-ondes ou au four traditionnel préchauffé.

   Allez, si il y a des questions, je suis là, je sais que je m'étale un peu hihihihihi mais on ne se refait pas hein :)

   Signé : WATERZOOI

Maryse
  |  Publié dans Galettes Salées  |    |  
 
  |  
 

17.02.2014 11:16

Galettes de riz au thon


   Bonjour à toutes et à tous !

   J'avais envie de faire des galettes de flocons d'avoine au potiron, et puis je me suis mise à lire la catégorie "galettes salées". Tombée sur la recette des galettes de riz (ici), j'ai changé d'avis (il me restait un bon volume de riz et... mes petits-enfants !) j'ai donc eu l'idée d'ajouter :

une petite boîte de thon égoutter),

des herbes séchées (ciboulette, persil, échalote),

de l'ail (j'en mets pratiquement partout),

3 œufs

3 cuillères à soupe environ de farine,

cinq ou six feuilles de chou chinois ciselées mais utilisez tout légume capable d'aérer et de lier le riz
comme un peu de courgette, de la carotte ou de la courge râpée, de l'oignon émincé, etc.

   J'ai fait cuire les galettes comme dans la recette dans un peu d'huile d'olive. Ce midi, j'essaierai sans huile (j'ai des poêles qui peuvent soi-disant s'en passer), car c'est un peu gras pour moi.

C'était délicieux, les enfants les ont mangées comme cela. Moi, je les ai arrosées avec un mélange de vinaigre japonais et de sauce de soja (bien que je ne doive normalement pas manger de sel ).

Comme j'aime plus les légumes que mes petits-enfants (et que je suis seule ce midi), je projette de manger les dernières galettes avec des légumes sautés à la chinoise.

Voilà un petit détournement de la recette des galettes de riz !

Amitiés à tout le monde !

Pat

Pat
  |  Publié dans Galettes Salées, Riz  |    |  
 
  |  
 

30.01.2014 13:42

Galettes de flocons d'avoine


   Bonjour tout le monde !
Décidément, 2014 me réussit, je trouve des recettes incroyables, en voilà 2, une version salée et une sucrée avec la même base : des flocons d'avoine !

Ayant toujours été attirée par les pays anglophones, j'ai développé un amour inconditionné pour le porridge et ses multiples possibilités (lait ou eau, fruits, confiture, nutella, miel, cacao, chocolat, sucre, sucre vanillé, vanille...).

   Étant composé de flocons d'avoine, le porridge est extrêmement sain (enfin après, si vous mettez plus de garniture que de porridge, ça peut se discuter ) et nourrissant. La semaine dernière, après une autre fête, je me suis levée en ayant faim mais il était midi...
J'étais pas trop motivée pour manger des carottes dès le matin et faire un petit déjeuner pour ensuite avoir à prendre un repas vers 4 ou 5 h ne m'enchantait pas non plus. Je me suis donc dit que j'allais faire un brunch ! Et c'était facile et rapide !
En effet, je me suis fait une galette aux flocons d'avoine et à la carotte. Du "deux-en-un" fort agréable et très nourrissant. 

Je n'ai pas de quantité exacte, je parlerai en mesure, à vous d'adapter après selon vos propres mesures. Pour ma part, c'était une petite tasse en plastique.


Donc, pour cette galette salée, vous avez besoin de :

une à deux carottes que vous taillez en petits dés
une gousse d'ail
quelques lardons (vraiment très peu, c'est juste pour faire revenir l'ail)
trois mesures de lait
trois mesures de flocons d'avoine
du sel, du poivre, de la noix de muscade
2 càs de farine

- Première étape, vous mettez les flocons d'avoine dans de l'eau et vous faites gonfler au micro-ondes pendant une à deux minutes. 

- Pendant ce temps, vous faites revenir les carottes, ail et lardons ensemble dans une poêle, sans matière grasse. 

- Mélangez ensuite vos flocons d'avoine avec le lait, la farine, les légumes et lardons. Ajoutez les épices et n'ayez pas peur d'en mettre beaucoup, sans quoi votre galette serait fadasse. 

- Une fois votre mélange fait (il doit avoir la consistance d'une purée, si tel n'est pas le cas, n'hésitez pas à ajouter un peu de farine ou de lait pour obtenir la bonne consistance), soit vous mettez tout dans la poêle et vous faites une grosse galette, soit vous faites des petites galettes à l'aide de cuillères. 

- Retournez plusieurs fois votre galette en appliquant la technique tortilla, c'est-à-dire en retournant la galette sur une assiette pour ensuite pouvoir la faire glisser plus facilement dans la poêle. 

Votre galette doit être bien bien dorée sur chaque face (on dirait presque qu'elle est cramée mais en fait non !). Et ensuite, dégustez immédiatement. Miam !

   Bon, après une période de fêtes (non je ne parle pas des fêtes de fin d'année, je parle de celles qui se déroulent en ce moment-même de tous les côtés !), le porridge m'a paru bien fade, d'autant que je ne varie pas des masses, je le prends toujours avec de la confiture de framboises.
Donc, un lendemain de bringue, je me réveille (pas assez tard pour faire un brunch) avec ces flocons d'avoine qui ne me font pas envie et sans rien d'autre dans le frigo pour les remplacer, même pas de lait... Dilemme !
Après m'être convaincue que pour me remettre de tous ces excès, il fallait que je mange des flocons d'avoine, je cherche à innover, niveau petit déj !
Et je fais... une galette de flocons d'avoine. Comment ? Elle fait une galette sans lait ? Diantre, quelle est cette diablerie ?! 

Eh bien oui, et c'est pas plus compliqué. Pour cela, il vous faut : 

des flocons d'avoine
de la farine (j'ai mis de la complète)
du sucre
un œuf
un truc à tartiner, au pif... de la confiture de framboises ! 

   Même principe que précédemment, on fait chauffer les flocons au micro-ondes avec de l'eau, on mélange le sucre (en premier c'est important, sinon il ne sera pas bien réparti après l'ajout de farine), la farine, l’œuf et on met tout ça à cuire sans matière grasse dans une poêle.
On tourne la galette, on la retourne, on la re-retourne. Et une fois bien cuite, bien dorée (ça sent les crêpes dans la maison !) on la dispose dans une assiette avec couteau, fourchette et on la tartine de ce qu'on veut (miel, nutella, confiture...) et ça donne au matin un goût tellement agréable. 

   Et voilà. Les flocons d'avoine, c'est quand même un produit qui n'est pas capricieux ! 

Bonne journée à tous et à bientôt ! 

Tatayul
  |  Publié dans Galettes Salées, Graines & Céréales, Petit déjeuner & Goûter  |    |  
 
  |  
 

16.05.2013 11:07

Si on faisait des crêpes ?


   Des salées, des sucrées, c'est comme on veut, mais on en veut !
J'ai joué les grosses feignasses en achetant un paquet de galettes au sarrasin en date courte, c'est vrai, mais on oublie souvent les crêpes alors qu'elles font des bons repas complets et... parfois gifoutou mais excellents !

   Il y a belle lurette, notre amie Jacquote nous avait régalé avec ses ficelles picardes (recette ici pour les retardataires) et perso, voyant l'extrême finesse des crêpes achetées, j'ai eu peur de les rouler et que la garniture fiche le camp.... Du coup, je ne les ai pas roulées, mais l'histoire s'est achevée ainsi et c'est aussi bien :

Le lendemain, rebelote, lol, mais avec du vert de blettes, c'était excellent,
sauf que j'ai doublé la mise : 2 crêpes superposées :


C'est quand même plus sympa comme ça....

Dans l'emballage, il y avait 6 galettes, fallait les utiliser rapidement et ça ne me dérange pas du tout
de manger la même base plusieurs jours de suite.


Sauf que... j'ai passé les galettes restantes au four pour les dorer et les "ranimer" un chouïa,
puis j'ai tartouillé une béchamel avec de la ciboule et un vieux reste de Bleu d'Auvergne
plus quelques noix qui s'ennuyaient depuis Noël dans un petit panier...
Et là, c'était carrément trop bon, un bout de Roquefort aurait autant fait l'affaire !
La béchamel c'est facile, les mamans pressées peuvent même l'acheter toute prête en briquette
et comme rien n'empêche de l'améliorer, on la parfume chacun "à sa sauce".

On a un plat qui plait à tous les âges, qui est nourrissant, équilibré et très bon.
Je trouve aussi que ça rompt un peu avec la routine, ça change, c'est convivial et chaleureux.

Donc, si vous avez vos petites habitudes de garnitures de galettes, vos favorites,
surtout ne vous gênez pas pour partager, on les attend fourchettes en mains !

Maryse
  |  Publié dans Galettes Salées  |    |  
 
  |  
 

01.05.2013 11:08

Galettes au Quico


   Connaissez-vous le Quico ?
J'ai découvert ce produit récemment lorsque ma gentille épicière bio m'en a donné 3 échantillons de 80 grammes.
Le Quico a tout pour plaire ! Il s'agit d'un mélange de quinoa (Qui), de lentilles corail (Co) et de carottes déshydratées, soit un ensemble très riche au plan nutritionnel qui allie protéines, fibres, saveurs et couleurs.


   On pourrait être rebuté par son prix : 3,50 € les 500g mais à l'usage, le Quico est... extensible !
Outre sa présence dans les salades, vous allez voir qu'on peut le décliner de bien des façons...
Petites graines créatives, très vite cuites et diététiques ? On en veut toutes et nous savons combien la couleur est attractive sur une table !

LES GALETTES AU QUICO


Pour 4 personnes (8 galettes), il faudra :

200 g de Quico
2 gros œufs ou 3 "normaux"
Une botte de 4 oignons nouveaux OU 4 échalotes OU un gros oignon paille
Du vert parfumé : 1/2 bouquet de persil OU les tiges des oignons nouveaux OU autre aromatique
2 cuillers à soupe de farine (si possible de riz, sinon celle que vous avez, mais tamisez-la)

LA RECETTE :

Ciselez très finement votre herbe aromatique, hachez vraiment menu les oignons ou les échalotes.
Dans un bol, battez les œufs avec un peu de poivre, réservez tout ça.

Versez 1/2 litre d'eau dans une casserole, salez, ajoutez le Quico, cuire (petite ébullition) 15 minutes
puis laissez refroidir. Normalement, il ne reste plus d'eau, si ce n'est pas le cas, égouttez au tamis.

Réunissez dans un saladier :
Le Quico refroidi, les œufs battus, les oignons, la verdure odorante et si possible un peu de piment fort.
C'est ici qu'intervient la farine. Saupoudrez-la, elle va agglomérer tous les ingrédients, mélangez bien.

Graissez (à l'huile d'olive de préférence) une poêle à blinis si vous réalisez peu de galettes.
Pour 4 personnes, formez des galettes aplaties à la cuillère, cuisez-les dans 2 poêles (ça va plus vite !)
3 à 4 minutes de chaque côté.
Si vous avez pensé à conserver tous les cercles en métal (Pfff... ça fait 100 fois qu'on le dit !)
de vos boîtes de thon, ils seront parfaits pour former rondement vos galettes.
Comment ça y a des nouvelles copinautes qui sont pas au courant ???
Ok ! Alors quand vous ouvrez une boîte de thon, retirez le dessus ET le dessous, lavez, gardez,
et vous avez des cercles à pâtisserie ou à galettes bien rondes, c'est plus pro !


Les enfants et les ados aimeront tartiner leurs galettes avec du ketchup...


... les adultes préfèreront sans doute une sauce aigrelette à base de yaourt nature, salé,
poivré, aromatisé de fines herbes ciselées.


Mais je reviens un instant sur le "menu enfants" avec ce burger sans viande et pratiquement sans gras,
constitué d'une belle galette au Quico, un peu de salade verte, 1 rondelle de tomate, une giclée de ketchup.
Soyons clairs : Nous parlons-là de nutrition complète et diététique... pas de MacDo, hein !

Maryse
  |  Publié dans Galettes Salées, Graines & Céréales  |    |  
 
  |  
 

01.01.2013 18:19

Galette des rois salée


   Bientôt l’Épiphanie ! Pourquoi ne pas faire une galette salée ?

   Il faut : 2 pâtes feuilletées, 200g de pommes de terre cuites en purée, 200g de saumon frais effiloché et 200 g de saumon fumé en dés, 1 jaune d’œuf battu avec très peu d'eau.

Posez la purée sur le premier disque de pâte feuilletée. Laissez un bord vide d'environ 1cm. Ajoutez les poissons par dessus. Badigeonnez le contour avec un peu de jaune d’œuf.

Couvrez avec la seconde pâte. Soudez les deux en appuyant fort sur le bord. Badigeonnez la surface avec le jaune et dessinez des croisillons sur la pâte.

Mettre au four préchauffé à 200 ° (th 7) pour environ 30 minutes.

Les 2  grains de sel de la tôlière :
- Bien entendu, les saumons dont parle Marie13 sont actuellement super faciles à trouver en date courte, résultat des soldes d'après Fêtes. Faut en profiter !
- Le lot de 2 pâtes feuilletées se trouve lui aussi en date courte, très intéressant si elles sont sans huile de palme et n'oubliez pas que ça se congèle fort bien (décongélation au frigo la veille).


Accompagnez cette galette d'une grosse salade de mâche ou d'endives (plus abordables en discount), bien vinaigrée, agrémentée d'une échalote ou d'un petit oignon haché menu.

marie13
  |  Publié dans Galettes Salées, Tartes Salées  |    |  
 
  |  
 

21.12.2012 03:02

Cheese Naan


   Naan = pain-galette traditionnel en Inde. Le vrai, l'authentique, l'original, est cuit contre les parois brûlantes d'un "tandoor", une sorte de jarre-four en terre cuite des plus rudimentaires :

   Cette photo représente le rêve de ma vie : faire le tour du monde des pains, loin de l'industrie et de ses aberrations chimiques ; voir la réalité, la sentir, la goûter à m'en brûler la lippe...

Chacun s'est approprié le Naan et l'a adapté suivant ses moyens de cuisson : au four électrique, au four à bois et bien sûr la méthode la plus facile : à la poêle.
Les ingrédients de base demeurent (farine-eau-huile) mais on adoucit volontiers la rusticité du Naan en lui incorporant du fromage, d'où son appellation de "cheese naan".
Le plus souvent, on incorpore le fromage à la pâte mais comme ça dégouline dans la poêle, que ça fume comme l'enfer, j'ai préféré un méthode alternative et j'en demande pardon aux puristes !


Cheese naan et jambon cru en date courte : un pur régal pour quelques centimes !

LES INGRÉDIENTS POUR 8 NAANS ENVIRON :
(je dis "environ" car tout dépend de la finesse de la pâte étalée)

300 g de farine
2 cuillers à soupe d'huile d'olive
1 yaourt nature
1/2 sachet de levure chimique
Fromage fondu type Vache-qui-rit (on en parle plus bas)


Regardez comme c'est beau la farine...
J'adore la lisser avec le dos de la cuillère, elle crisse un peu comme la neige sous le pied
et quand j'étais gamine, je me régalais à lui souffler dessus pour en foutre partout !

Bon, bref, continuons :
Une fois la farine pesée, on lui ajoute la levure et une belle pincée de sel + une petite pincée de sucre
et on mélange l'ensemble très soigneusement.
Ensuite, on verse le yaourt, l'huile et on pétrit tout en mouillant d'un peu d'eau tiède
jusqu'à obtenir une pâte homogène dont on forme une boule qui reposera calmement 1/2 heure.

Sur le plan de travail bien fariné, on étale la pâte au rouleau le plus finement possible
mais sans exagération afin de ne pas la trouer.
J'ai travaillé avec une petite poêle, donc c'est avec un bol que j'ai découpé mes "disques";
adaptez le cercle à votre meilleure poêle, la plus épaisse, la plus plane mais pas la plus grande.

Au centre d'un cercle de pâte sur deux, posez un morceau de fromage.
J'ai utilisé des quarts de portions de fromage fondu allégé parce que je ne tiens pas à reprendre du poids !
Mais il va de soi que ce fromage peut être gras ou pâte cuite de type Leerdammer en tranches fines...
C'est vous qui voyez ! Prenez un truc qui fond super bien !

Recouvrez le premier disque enfromagé (!) par un second...

... aplatissez le morceau de fromage si ce n'est pas une fine tranche et plaquez-soudez bien le tout
du plat de la main.

Chauffez fortement la poêle SANS AUCUNE MATIÈRE GRASSE
et cuisez vos naans quelques minutes de chaque côté.

Je vous parle de la bonne odeur qui envahit la maison ou pas ? Fantastique !

Au fur et à mesure de la cuisson (très rapide), j'ai déposé mes naans dans une assiette creuse
recouverte par une autre. Un papier d'aluminium fera aussi l'affaire, le but est de garder les pains chauds.

Dans chaque naan, le fromage a fondu et mordre dans cette poche ronde et garnie est un vrai délice.

Si un jour vous en avez la possibilité,
ajoutez sur le fromage une cuillerée d'oignons grillés ou compotés, des lamelles de tomates séchées,
un petit hachis d'olives noires et même un rikiki reste de ratatouille bien épicée.


Farine, tu me résistes, tu refuses de prendre du volume quand je voudrai te transformer en miche,
alors tant pis, je te façonne en galettes plates mais je ne t'abandonnerai jamais,
toi qui -avec l'eau- est la base de la vie sur notre terre.

Maryse
  |  Publié dans Galettes Salées, Pain Fabrication  |    |  
 
  |  
 

01.04.2012 14:49

Légers blinis


   Les ami(e)s, aujourd'hui c'est une nouvelle membre (Laure) qui nous fait partager sa recette, et je tiens à attester qu'elle est super.
Facile, rapide et surtout, surtout, très légère, je dirai même mousseuse !

Voici la participation de Laure :

  J'ai la chance d'avoir découvert votre site que j'adore, j'adhère totalement à votre état d'esprit positif, malin, anti-gaspi, etc... (normal, j'ai le même !).
À la lecture de votre recette beignets de patate, j'ai pensé qu'il fallait partager avec le plus grand nombre, une recette de blinis, simplissime, excellente et pas chère !

- Mélanger 1 yaourt nature + 1 œuf + farine (1 pot de yaourt) + 1/2 sachet de levure + 1 pincée de sel.
- Faire reposer 1 heure au frais.
- Faire chauffer modérément une poêle anti-adhésive, déposer une cuillerée de pâte, elle s'étale un peu, dès que de petits trous apparaissent, retourner et faire cuire l'autre face.
On peut en mettre plusieurs à cuire en même temps, on choisit la taille qu'on veut leur donner.

Ces blinis sont légers, moelleux, délicieux. Rien à voir avec ceux que l'on trouve en magasin, façon "estrangla cat" !!!
Ils sont très bons avec du fromage frais (genre Saint-Morêt) des petites rondelles de radis, concombre, enfin tout ce que l'on aime.
C'est vraiment à essayer, vous ne pouvez pas être déçu(e)s.
Bon appétit, à bientôt,

Laure

Le grain de sel de la tôlière :
Je reviens sur le façonnage : La préparation s'étale toute seule. Donc si vous n'avez pas de poêle à blinis rikiki, c'est aussi bien !
On dépose 1/4 de louchette, on laisse la pâte s'étaler, on en dépose d'autres de manière à ce que les futurs blinis ne se touchent pas, on en remplit la poêle et puis même s'ils se touchent, pas compliqué de les séparer !
Merci laure, c'est une excellente recette qui a fini en version "prolo" chez moi avec des sardines à l'huile, lol !

estrangla cat = étrangle chat, mais je pense que tout le monde avait pigé ! On connait aussi l'estouffe couillon ou l'étouffe chrétien, c'est tout pareil...

Maryse
  |  Publié dans Apéro, Galettes Salées, Sans Four  |    |  
 
  |  
 

21.03.2012 08:41

Galettes de pain


   Nous avions posté une recette de galette salée à base de pain dur il y a 3 ans, c'était ici et il y avait un ajout de thon. Aujourd'hui Marie13 nous simplifie encore plus la vie, voyez plutôt :

   Bonjour à toutes et tous !

Repas du soir pour 4 :

- Mettre dans 1 grande jatte, 300 g de pain coupé en petits morceaux.
- Ajouter 300 ml de lait tiède (soit un peu plus du quart de litre) + 3 œufs battus, 150 g de gruyère râpé, sel, poivre.
- Bien mélanger (la préparation doit ressembler à une bouillie...)

- Mixer le tout au robot.

- Faire chauffer 1 poêle avec de l'huile. Quand l'huile est chaude, y déposer des petits tas de votre préparation (ou tout étaler pour obtenir une grande galette), aplatir et laissez cuire quelques minutes puis retourner vos galettes et faire cuire à nouveau quelques minutes.

Servir sans attendre (ou préparez-les à l'avance et réchauffez-les) et accompagnez d'une salade.

Marie13

marie13
  |  Publié dans Galettes Salées, Pain Recyclage  |    |  
 
  |  
 

09.03.2012 18:42

Galettes de lentilles (recette inachevée)


   Me sont revenues en mémoire des galettes que j'avais mangées dans une autre vie et sur un autre continent.
Mon "travail" était bon mais... peut mieux faire !
Pourtant je me souviens de la main qui écrasait les lentilles à la fourchette, puis qui ajoutait quelques épices, de l'oignon...
Je n'ai pas voulu ajouter un œuf pour créer le liant, pas de farine ni d'autres légumes non plus et pourtant il manque quelque chose pour amalgamer l'ensemble, MAIS QUOI ?

   Et plutôt que dorer les galettes dans l'huile, elles ont été cuites au four sans matière grasse et ça, pour une seule et unique raison :  je me souvenais que la masse se fragmente facilement, donc moins on y touche et mieux c'est.


Au départ : Une petite boîte de lentilles qui sont rincées et égouttées.


Ensuite, on écrabouille grossièrement les lentilles.


Puis on ajoute un peu d'oignon haché, du poivre, je n'ai pas salé car la conserve l'est déjà,
mais j'ai mis une belle volée de cumin en graines (on peut lui préférer du curry),
un chouïa d'huile d'olive (à peine 1 càs), un peu de chapelure,
et bien sûr on mélange tous ces ingrédients.


On forme des boulettes dans la main en serrant bien la préparation...


... que l'on aplatit avec l'autre main pour obtenir une galette mince.


Les galettes sont placées sur la tôle du four couverte de sulfurisé,
cuisson à 195/200° pendant 30 minutes.

   C'est très bon, croustillant, plus les galettes sont minces et moins elles se cassent en morceaux, mais c'est embêtant des galettes fragiles, c'est bourratif aussi, même en les accompagnant d'une petite sauce au yaourt-jus de citron-menthe.

C'est quoi qui va pas dans ce binzzz ??? Faudrait-il ajouter seulement un blanc d’œuf pour alléger et "cimenter" la préparation ? Si on met de l’œuf entier, son goût prédominera. 
C'est dommage, la saveur est incomparable, c'est diététique et nourrissant en plus d'être hyper économique...

Étant un brin testarde, je reviendrai sur cette note grâce à vos suggestions ou... à une idée lumineuse....

Maryse
  |  Publié dans Galettes Salées, Légumes Secs   |    |  
 
  |