Recherche
Recettes et Astuces pour les plus Modestes, les Fauchés,
ceux qui sont dans le Pétrin ou dans la Panade !
Pour venir en aide à ceux qui ont des moyens minimes (argent,
ustensiles...) mais qui refusent la morosité dans leur assiette.
Mieux manger c'est relever la tête,
c'est une forme de résistance et un combat contre la guigne.
Admettons une bonne fois pour toutes qu'une cuisine économique n'est pas une cuisine pauvre ou triste !
Faisons simple et astucieux, bon et sympa,
énergique et souriant, soyons plus forts que l'adversité,
en un mot: Soyons RICHES!

 



06.01.2014 18:37

Foie gras au micro-ondes


   Notre copinaute CCASS va tout vous expliquer, c'est très facile et ce n'est pas sans humour !


Un foie gras frais et entier. Il présente deux lobes, un plus gros que l'autre.

   Bonjour à toutes et tous, profitons des soldes !

Voici les ingrédients nécessaires :

1 foie gras frais de 500 à 550 g maximum
2 càs de Porto blanc ou d'Armagnac ou même Vodka ou Gin = un alcool qui titre au moins 30°
3 g de sel (une cuiller à café rase contient 5 g, donc vous voyez ce qu'il vous reste à faire...)
 Du poivre (soyez généreux) + si possible une belle pincée de "5 épices".
 Du gros sel pour le trempage/décapage.

LA RECETTE (à faire 2 jours à l'avance) :

- Faites tremper le foie dans un saladier d'eau où sont diluées 2 càs de gros sel, ceci pendant 1 heure puis épongez-le.

- Déveinez les lobes, c'est impératif car les veines donnent de l'amertume et deviennent élastiques. Si cette étape vous angoisse, voici une bonne démonstration. Zappez la pub d'annonce et regardez !
Il y a deux veines majeures (qui ressemblent à des nerfs) dans le gros lobe et une dans le petit, c'est un jeu d'enfant mais c'est un peu caca boudin! Cette "opération" terminée, salez, poivrez et épicez l'extérieur et l'intérieur des lobes.

- Placez le foie dans une terrine en porcelaine ou en verre un peu plus petite que le foie qu'il vaut mieux tasser pour qu'il la remplisse parfaitement.
Versez l'alcool, laissez mariner entre 1 et 3 heures au frigo.
- Retirez alcool (sans le boire sinon c'est la cuite assurée ) en penchant la terrine et laissez reposer 30 minutes à température ambiante.

- Cuire par tranche de 20 secondes (1 foie de 400 g cuit environ 2 minutes et 20 secondes), on peut compter 20" par 50 g.
Les puissances des fours étant variables, cuisez 20", laissez poser une minute, recommencez, notez ce que vous faites sur un papier au fur et à mesure.
Au bout de 1 minute, VÉRIFIEZ toutes les 20" car il vaut mieux un foie gras pas trop cuit et rosé au centre que cramé !

Pour vérifier la cuisson : Plantez un couteau au centre du foie, si la lame ressort tiède, il est cuit, si votre langue reste collée dessus, c'est trop tard, il est trop cuit et vous n'avez plus de langue

- Pour finir, laissez la terrine 48 h au froid avant de déguster avec un bon petit vin blanc, un peu de confiture de figues pour les amatrices et les amateurs de contrastes !

NOTA : Certains cuisiniers couvrent la terrine lors de la cuisson (couvercle silicone, film alimentaire...), d'autres pas. Il faut dire qu'avec des impulsions de 20", on perd plus de temps à couvrir et découvrir qu'à cuire.... donc, chacun fera comme il voudra !

Conservation : 4 jours, pas plus, nous avons là une cuisson courte en comparaison avec un traitement traditionnel.

  
- ccass -

Le grain de sel de la tôlière :
- Si déveiner vous inquiète, regardez aussi les soldes de lobes au rayon charcuterie à la coupe et demandez gentiment à l'employé qu'il exécute ce travail.
- Les gourmands de saveurs fleuries et puissantes n'hésiteront pas à recouvrir la préparation d'un voile de piment d'Espelette.

Maryse
  |  Publié dans Charcuteries, salaisons, Noël Salé  |    |  
 
  |  
 

19.11.2012 06:01

Blinis au micro-ondes


   Puisque le micro-ondes fait l'objet d'un inventaire, j'ajoute ma pierre à l'édifice au cas où ça apporterait un petit plus : Que diriez-vous de blinis préparés avec de la levure boulangère mais sans temps de repos grâce au micro-ondes ?

 

LES INGRÉDIENTS :
250g de farine (j'ai mis 200g de T45 et 50g de T150,
mais chacun fait à sa mode du moment que la farine avec gluten est dominante
3 œufs (séparez les blancs des jaunes)
10g de levain bio ou 10g de levure fraîche ou 5g de levure déshydratée
3g de sel + 1 chouïa dans les blancs
50cl de lait demi-écrémé
un peu d'huile pour la cuisson de la 1ère fournée


Dans un grand saladier en Pyrex (micro-ondes oblige) mélanger les farines et le sel.

Faire tiédir le lait au micro-ondes, en verser la moitié sur la farine et mélanger.
Saupoudrer le levain et ajouter le reste de lait, bien mélanger, incorporer les jaunes d’œufs,
poser un film étirable sur le saladier (mais un torchon propre ça va aussi), direction le micro-ondes
pour 4 minutes puissance minimum (100w chez moi).



Pendant ce temps, monter les blancs en neige pas trop fermes + un peu de sel,
les intégrer dans la 1ère préparation (photo ci-dessus) dès sa sortie du four micro-ondes.


La cuisson :
Pas de temps d'attente, on s'y met dans la foulée sans oublier de graisser les poêlons pour la 1ère fournée.


On fait cuire l'autre face.
Tous les blinis cuits (21 pièces) se congèlent très bien et se réchauffent ..............au MO !

   C'est en faisant la synthèse de mes lectures et de mes essais que je suis parvenue à cette technique et jusqu'à présent personne n'a boudé mes blinis qui ne sont pas indigestes, alors que ceux du commerce, je les snobe !

   Votre copinaute Framboisine

Le grain de sel de la tôlière :
Merci Framboisine.
Qui dit blini dit caviar ? Fichtre non ! Et vous allez voir qu'il est inutile d'acheter des mini blinis, sauf si vous avez un prêtre orthodoxe à étouffer parmi vos convives !

   Il suffit de couper chaque blini en 4, de remplacer le caviar et les œufs de saumon par des œufs de lump, de remplacer la chantilly au fumet de langoustine par un mélange de Philadelphia (ou St Morêt ou copie discount) détendu au lait, mixé avec un peu de Tarama et n'oubliez pas le poivre.
Autre mariage sympa sur le blini (en attendant vos suggestions) :
Détendre du fromage de chèvre avec un peu de lait, en poser une "quenelle" sur le blini, entortiller une lichette de jambon cru par-dessus et hop, le tour est joué !

Enfin, si pour Noël vous ne dérogez pas au saumon fumé quoiqu'il arrive, achetez-le MAINTENANT (examinez bien la DLC), dans un mois il sera beaucoup plus cher...

Maryse
  |  Publié dans Micro-Ondes, Noël Salé  |    |  
 
  |  
 

18.12.2011 06:28

Sablés pimentés


   Sur le marché, une brave dame venue des Pyrénées proposait que l'on goûte à son fromage de brebis. Pas le frais mais le sec, celui-ci précisément :

   En général je ne participe pas à ce type de "dégustation", mais là, je fus par l'odeur alléchée....
Sec oui, mais fichtrement crémeux et parfumé ; allez, n'ayons pas peur des mots : on parlera d'une révélation !

   Depuis longtemps, je voulais faire des sablés au fromage, j'ai essayé avec différentes variétés mais une fois cuits, ils se brisaient. J'ai remis ça avec le brebis des Pyrénées :

INGRÉDIENTS POUR UNE DOUZAINE DE SABLÉS ET UN APÉRO CHIC
 (doublez les doses pour 6/7 personnes) :

175 g de farine
100 g de fromage de brebis des Pyrénées, sec
80 g de beurre
1 oeuf
1 cuiller à soupe d'huile d'olive
1 à 2 cuillers à café de piment d'Espelette (à doser suivant ses goûts)

LA RECETTE :

- Râpez le fromage sur une grille fine. J'insiste sur ce point après divers échecs : Si on utilise du fromage déjà râpé vendu en sachet, ÇA NE MARCHE PAS ! Il doit être râpé au moment.

- Le beurre sorti du frigo un peu avant aura été coupé en petits bouts, il seront très mous.

- Mélangez la farine, le fromage râpé et le piment dans un saladier, ajoutez le beurre mou et travaillez avec les doigts pour obtenir une pâte sableuse mais homogène.

- Ajoutez l'oeuf, l'huile d'olive et malaxez jusqu'à ce que la pâte soit ferme. Il faut éviter de rajouter de la farine ailleurs que sur vos mains, les biscuits seraient en béton armé !

- Formez une boule que vous enveloppez dans du film alimentaire et laissez-la reposer pendant 1 heure au frais.

- Préchauffez le four à 180° (th.6).

- Farinez le plan de travail, étalez la pâte sur un bon centimètre d'épaisseur, découpez des ronds (si pas d'emporte-pièces, un verre à liqueur sera parfait), rassemblez les chutes de pâte pour reformer une boule et recommencez la découpe pour ne rien perdre.

- Plaquez une feuille de sulfurisé sur la tôle du four, rangez-y vos sablés et saupoudrez-les de piment d'Espelette, c'est beau et ça sent bon ! Cuisez 15 minutes.

   N'allez pas croire que ces sablés "emportent la bouche" ! La cuisson calme le feu. Bien sûr il reste du caractère mais aussi un mélange de parfums assez exceptionnel....

Maryse
  |  Publié dans Biscuits salés et sucrés, Galettes Salées, Noël Salé  |    |  
 
  |  
 

11.12.2011 06:27

Salade de Fête


   Le boudin blanc, j'en suis vite écœurée, mais face à son prix rikiki, il fallait trouver une autre manière de le préparer.

   Pour la venue de 3 amies, je me suis même offert le "luxe" de boudin blanc truffé !
Si vous faites ma recette, ayez la main légère, disons que pour 5 personnes, 2 boudins blancs suffisent largement, j'expliquerai plus loin pourquoi.

   J'aime bien commencer un repas par une jolie salade préparée à l'assiette, ainsi elle ne sera jamais chiffonnée puisqu'on ne la "tourne" pas. Et puis ras le bol des fines tranches de magret de coin-coin dans les épinards, basta !

Par contre, ceux-là m'ont fait de l’œil sur le marché !
Un petit producteur bio qui vend ses jeunes pousses moins cher que les "normales", j'adore !

   Revenons à notre salade festive.
On la voudra légère avant d'envoyer l'artillerie lourde ! Pour cela, on préparera dans un petit bol une vinaigrette soit au vinaigre de cidre, soit au jus d'orange avec un peu d'huile d'olive, une pointe de moutarde, sel et poivre. Fouetter le tout pour bien l'émulsionner.

Les jeunes pousses en mesclun ou de simples petits épinards seront rapidement lavés et SURTOUT PAS ESCAGASSÉS DANS L'ESSOREUSE A SALADE !!!
Oui "escagassés" c'est du Provençal, mais tout le monde comprend : les tendres pousses ressortiraient cassées, presque cuites de ce maudit appareil de sauvage .
Non, un peu de douceur que diable ! On étale un torchon propre sur le plan de travail, la verdure y est tendrement déposée, elle s'y égouttera très bien sans y toucher.

   On prépare le boudin :
Il ne sera pas sur-graissé mais simplement poché à l'eau frémissante (ne pas le bouillir franchement, il éclaterait, alors que là il reste ferme) pendant 10 minutes.

   Pendant ce temps, on fouille dans son placard pour en sortir quelques pistaches salées décortiquées ou amandes, noisettes, pignons... des raisins secs et 3 olives iront très bien aussi.
Perso, j'ai tranché et citronné un seul champignon de Paris, taillé quelques lanières d'oignon rouge, coupé fin 1/2 tomate et un morceau de concombre.
Tout ça peut se faire largement en avance : on prépare tout, on assemble au dernier moment.

Et voilà l'travail !

   Dans chaque assiette on aura déposé la salade sans appuyer, on la laisse en volume, puis on parsème les autres ingrédients et ensuite on ajoute le boudin blanc coupé en rondelles, on éparpille une pincée des fines herbes qu'on peut (ciboulette, aneth, persil).
Pour finir, la vinaigrette sera coulée à l'aide d'une cuiller à soupe, en filet.

   Il ne faut pas surcharger les assiettes, le résultat serait moche !
Un peu (très peu) d'accessoires gourmands, même le boudin sera minoritaire par rapport aux jeunes pousses. Si par exemple vous avez une grenade, ajoutez-en quelques grains, juste pour donner couleur et acidité, 3 framboises iraient très bien aussi, mais 2 olives par assiette, 4 lamelles de champignon (citronnées pour éviter qu'elles noircissent), 2 tranches de tomate.... plus on y va molo et plus c'est beau !

Maryse
  |  Publié dans Noël Salé, Salades  |    |  
 
  |  
 

07.07.2011 08:58

Les cuisses de Zazoupro !


   Comme le titre l'indique c'est zazoupro qui bosse pour vous aujourd'hui ! Et ne reculez pas en disant "Oulala, ça a l'air difficile ", c'est enfantin, il faut seulement un couteau d'office bien aiguisé et voilà des cuisses de dinde qui passent de l'insipide à l'excellence voire au festif.



Alors, hein, ça marque pas trop mal pour de la dindasse !
À toi le micro, zaz !

Ingrédients :

- deux petites cuisses de dinde (les miennes  : 1,4 kg / 4,56 euros)
- 150 gr de viande hachée (surgelée pour moi : 0,75 euro)
- du pain dur (un reste de baguette d'à peu près 10 cm)
- un œuf (0,10 euro)
- persil (une grosse poignée du jardin)
- deux petits oignons (0,20 euro)
- assaisonnement au choix (j'ai juste mis sel et poivre mais ajouter un chouïa de moutarde à l'ancienne, du thym et/ou une feuille de sauge hachée, sera encore meilleur).

Étape 1 :

Désosser les cuisses de dinde. Pas compliqué, il faut juste un peu de patience et un bon couteau pointu. On peut retirer la peau grasse si on surveille ses calories...
Pour la technique, c'est difficile à expliquer, alors je suggère d'aller voir cette vidéo :
http://www.comme1chef.com/tour-de-mains-st-sever-desossage-dune-cuisse-de-volaille
Pour le 2ème os, c'est un peu plus long, il y a comme des tendons au niveau de l'articulation et à l'extrémité de la cuisse qui sont plus résistants, mais la technique reste la même. On recommence avec la deuxième cuisse et on se retrouve donc avec deux rectangles de viande. Les miens faisaient +/- 25 cm sur 15 cm

Étape 2 :

On prépare la farce : hacher l'oignon et le persil, mélanger avec l'œuf et le pain qu'on a fait tremper dans de l'eau ou du lait, ajouter la viande hachée, assaisonner et mélanger.

Étape 3 :

Poser la farce sur une des cuisses, couvrir avec l'autre, et former un rôti. Le ficeler
Badigeonner d'huile d'olive, parsemer d'herbes de Provence et cuire au four. Pour le thermostat aucune idée, celui de mon four est mort, mais je dirais th.6 pendant 45 mn.



On double le nombre de cuisses si on est nombreux à table
(ici : 4 cuisses = 2 "rôtis" = une bonne vingtaine de tranches-portions)

Je n'ai pas eu besoin d'arroser pendant la cuisson, la viande était très moelleuse et pas du tout sèche. La farce ne s'échappe pas grâce à l'œuf et au pain qui servent de liant.

Résultat :
Plus que concluant ! Une viande très moelleuse, pas du tout sèche. Je regrette juste de ne pas avoir assaisonné et aromatisé suffisamment la farce...
Avec un seul "rôti", soit 2 petites cuisses, j'ai fait 12 belles tranches (environ deux centimètres d'épaisseur chacune, première photo de la note), et tout ça pour moins de 6 euros !

Variantes possibles :
- Pour un repas raffiné et pas cher (pour remplacer l'éternelle dinde à Noël par exemple), je verrais bien des pruneaux ou des abricots secs trempés dans du Cognac à rajouter en petits morceaux dans la farce, des pistaches concassées iraient aussi + un enveloppement général aux bardes de poitrine fumée comme l'a fait Maryse ici :

- Solution de repli si la découpe vous tracasse : Je pense qu'on doit pouvoir faire la même chose avec des escalopes, mais la viande risque d'être plus sèche, faudra barder !
- Mettre des champignons ou du jambon de pays dans la farce, ça doit être top !
- Pour les plus riches ou encore une fois pour les Fêtes de fin d'année, pourquoi pas du foie gras dans la farce ?

Zazoupro

Le grain de sel de la tôlière :
En voilà des idées qu'elles sont bonnes à prendre !
Et poivrez, mes ami(e)s, POIVREZ volontiers la viande ET la farce !
En accompagnement, on servira des pâtes fraîches, des patates à l'eau ou sautées, des champignons en mélange (en conserve), des haricots verts surgelés juste blanchis et citronnés + noisettes de beurre frais.
Ce que n'avouera jamais zazoupro, c'est que depuis son voyage outre Atlantique, elle a craqué pour les cuisses farcies, à tel point qu'elle peut s'en taper une géante à elle toute seule !
Regardez-la sur cette photo, tiens, je ne raconte pas des carabistouilles, la preuve :



Et ça dégouline de Ketchup en plus.... Ah bravo zaz

Maryse
  |  Publié dans Noël Salé, Volailles  |    |  
 
  |  
 

18.12.2010 03:08

Chantilly de Foie Gras


CHANTILLY DE FOIE GRAS EN VERRINES ET SES MOUILLETTES DE PAIN D'ÉPICES

   Un mot sur le foie gras:
Dans cette recette chicos, il nous en faut 200g au grand maximum. Scrutez les étiquettes et les promos, comparez les prix du produit à la coupe avec les prix des conserves. En magasin discount, la petite boîte  vous coûtera moins de 4€.

        Ajoutons que sa texture nous importe peu puisque nous allons le mixer, alors petits débris compactés ou bloc, franchement, on s'en contrefiche ! Si vous choisissez le foie gras à la coupe, exigez bien 200g MAXI et pas un gramme de plus, vous refuserez catégoriquement une tranche plus lourde, c'est votre droit absolu !

   Je sais que je rabâche, mais ça finira par "rentrer" !
ll faut s'attendre à ce que les employées aient été "brieffées" et que pour faire du chiffre elles aient la main lourde. Prudence et circonspection, LE CLIENT C'EST VOUS !

   Un mot sur le pain d'épice:
Là aussi, cherchez le meilleur prix. Suivant sa méthode de fabrication, artisanale ou pas, son prix se verra quintupler.
Nous allons le griller, alors la haute qualité qui le rend moelleux, on s'en fiche aussi ! Par contre, son goût particulier s'accorde à merveille avec le foie gras.

   Un mot sur les verres:
Des petits verres à thé (sans aucune décoration de surface) feraient très bien l'affaire. Mais aussi des lumignons (1€ les 4 chez Ikea ou Casa).

ON Y VA !

     Ingrédients pour 6 personnes:
 100 à 200g de foie gras (ce que l'on peut)
6 tranches de pain d'épices
30 cl de crème liquide entière (= 1 briquette + 1/2)
40g de beurre, sel et poivre.


LA RECETTE

* Placez pendant au moins 20' la crème et les fouets du batteur au congélateur et un saladier au frigo.
* Sortez le foie gras et le beurre (coupé en dés) de leurs emballages au moins 1h avant. Laissez-les s'assouplir.
* Écrasez le foie gras à la fourchette en le mélangeant au beurre, vous obtenez une pâte très lisse, onctueuse et bien homogène (sinon, voir NOTA ci-dessous).
* Dans un grand saladier, battez la crème très froide en Chantilly ferme, salez peu mais poivrez beaucoup.
* Incorporez peu à peu le foie gras beurré à la Chantilly, ne battez pas ce mélange, mais soulevez-le à la cuillère, doucement en ramenant bien le fond et les bords vers la surface.

NOTA  IMPORTANT :
Si jamais votre mix foie-beurre restait trop compact, il ne se mélangerait pas intimement à la Chantilly ; dans ce cas, prélevez 2 cuillerées de crème et ajoutez-les à votre mélange, quitte à le fouetter au batteur (petite vitesse) avant qu'il ne rejoigne le saladier de Chantilly.

* Répartissez la préparation dans 6 petits verres, filmez-les et placez-les au frigo pendant 3h minimum.
* Grillez les tranches de pain d'épices au four ou au grille-pain, sans exagérer ! Si vous brûlez les bords, ils deviendront coriaces.
* Coupez des lanières de pain d'épices et servez en posant 2 mouillettes avec chaque verre + une petite cuillère. Présentez le restant de mouillettes sur une soucoupe.

   Voilà, c'était ma manière de mettre un produit de luxe sur la table, si peu que ce soit, c'est bon pour le moral !!!
ll vaut mieux "noyer" une mince tranche de foie gras dans une recette que se la partager tristement à 6 !
   Pour beaucoup, ce sera une façon de se rassurer, de s'accrocher à la tradition, de garder le sourire puisque on aura réussi à placer un produit coûteux au menu !

Maryse
  |  Publié dans Fiesta, Noël Salé  |    |  
 
  |  
 

17.12.2010 18:19

Canard & Potimarron


   Recette du jour : Le Parmentier de canard au potimarron, envoyée par notre amie Assmat mais sur laquelle j'ai pris quelques libertés d'adaptation, ce sera donc une recette à 4 mains !

   C’est une super recette -nous dit Assmat- mais qui a tendance à vite faire chauffer le porte-monnaie si on n'y prend garde ! On en parle dans la liste des ingrédients...

INGRÉDIENTS :

½ potimarron
4 cuisses de canard confites (non on ne se précipite pas sur Lionel !!! )
mais pour réduire le coût, on peut acheter des manchons confits
que l’on trouve en boîte ou en bocal chez les discounteurs.
2 échalotes, 1 belle gousse d'ail

40 cl de crème liquide (= 2 briquettes)
120 g de Parmesan râpé (ou Grano Padano)
Si possible, un brin de romarin, du 4 épices + sel et poivre.

 

Étape 1 : On vide le contenu de la boîte ou du bocal dans une grande casserole et on chauffe à feu doux, cela afin de séparer la viande de la graisse, ce sera beaucoup plus facile pour dépiauter les os et récupérer la précieuse graisse.
> Mettez les morceaux de canard égouttés sur une assiette et réservez de côté. Laissez la casserole et sa graisse sur le feu.
>> Ne jetez pas les os, ils amélioreront une modeste soupe...

Étape 2 : On épluche les échalotes et une fois émincées, on monte le feu sous la casserole, les échalotes y seront fondues.
Ajoutez alors le potimarron épluché et taillé en dés avec la gousse d'ail pressée. Si vous avez un brin de romarin, il sera idéal pour parfumer (à retirer dès la fin de cuisson). Une pincée de thym sec fera aussi l'affaire.
Salez peu, poivrez beaucoup et remuez souvent les dés de potimarron.
Dès que la pulpe se défait toute seule, écrasez-la en purée, une pincée de "4 épices" y va très bien
Votre purée cuite dans la graisse de canard et épicée a déjà pris une bien bonne saveur !

* Au cas où vous auriez trop peu de graisse de canard pour cuire le potimarron, rajoutez un peu d'eau ou de lait.
* Au contraire, si la purée est noyée dans la gras, il sera prudent de la presser dans un tamis fin.


Étape 3 : Reprenez vos morceaux de canard et en vous aidant d'une fourchette, effilochez la viande en "copeaux".

Étape 4 : Dans une autre casserole on verse la crème liquide, le parmesan râpé et on porte à ébullition pour faire réduire durant environ 10 à 15 mn.
Poivrez cette sauce mais ne salez pas, le fromage l'est déjà assez.

Étape 5 : Dans un plat allant au four, on dépose une mince couche de purée, puis on répartit les "miettes" de canard, on finit d'étaler le reste de purée par dessus.
Tassez bien avec le dos d'une cuiller puis dessinez des stries à la fourchette afin que la crème fromagée pénètre tout le plat.

Étape 6 : Coulez la crème au Parmesan sur le gratin.

NOTA : Ce plat est loin d'être light, vous l'avez certainement remarqué !
Pour l'alléger, ne faites pas la crème au Parmesan, mais incorporez ce fromage à la purée de potimarron.
Juste avant de passer le plat au four, saupoudrez-le généreusement de chapelure et ça ira très bien !


   Si vous préparez notre gratin la veille ou tôt le matin, réchauffez-le à 180° (th.6) pendant 15 minutes, ça suffit puisque tous les ingrédients sont déjà cuits.
Vous monterez la température du four juste avant de passer à table pour faire gratiner la surface 5 à 6 mn, si besoin approchez le plat de la résistance supérieure.

   Enfin, si vous voulez la jouer chicos, présentez votre gratin en portions individuelles cernées par une confiture d'oignons et quelques pluches de céleri (ou de persil, mais donnez du vert !).
Pour ce faire:
- Même déroulement de la recette que ci-dessus, mais là on étage dans des cercles métalliques et faudra bien tasser chaque couche.
- Aucun souci de démoulage, il suffit d'appuyer sur la surface d'une main et de soulever le cercle de l'autre.

 

- Depuis le temps que je vous rabâche de garder vos boîtes de thon vides, propres et dont on a viré le fond... alors, elles vont pas bien pour cet usage ???

Maryse
  |  Publié dans Courges & Potirons, Noël Salé, Volailles  |    |  
 
  |  
 

15.12.2010 10:52

Foie Gras BIDON !


   La recette qui suit m'a été envoyée par Mamita. Fallait que je la réalise illico !
J'ai apporté quelques petites modifications mais le résultat est bluffant, capable de tromper vos invités... enfin... s'ils ne sont pas des puristes du vrai foie gras !
   De plus, à part la cuisson initiale des foies de volaille, il n'y en a pas d'autre !

LES INGRÉDIENTS :

400g de foies de volaille
moitié du poids des foies cuits en beurre pommade
sel, poivre
1 ou 2 cuillers à soupe d'alcool
(cognac, porto, vodka, armagnac, whisky, gnôle de base, alcool pour fruits...)
C'est cet apport d'alcool INCONTOURNABLE
qui transforme une banale mousse de foies de volaille en "foie gras"

options : une branchette de thym, des noisettes et/ou des figues sèches

LA RECETTE :

- Nettoyez les foies : les laver sous le robinet, retirer les filaments verts ou noirs (fiel) avec la pointe du couteau, les relaver une dernière fois et retirez les petits nerfs blancs.
- les cuire dans une poêle, si possible dans la graisse de canard (celle de Lidl est aussi parfaite que très bon marché) sinon au beurre et les retourner souvent, ils doivent être très cuits. Si possible ajouter de quoi les parfumer : branchette de thym ou de romarin, à retirer sitôt la cuisson terminée.

- Les laisser refroidir après les avoir égouttés, jeter les sucs de cuisson et peser les foies puis les mettre dans un mixeur avec la moitié de leur poids en beurre (sorti du frigo 15 minutes avant), saler, poivrer très généreusement si possible au moulin, ajouter l'alcool, mixer.
Ouvrez le bol du robot, ramenez les bords du hachis vers le centre et remettez le robot en marche : Tout doit être hyper finement mixé.

- Si vous avez des figues sèches, faites-les un peu tremper dans un bol d'eau chaude (3 figues suffisent) puis essuyez-les et coupez-les en petits morceaux.
Ajoutez-les au hachis en remuant à la cuillère.

- Si vous avez des noisettes (une dizaine), faites-les dorer au four sans les quitter des yeux, ça brûle vite. Les noisettes sont dorées ? Parfait ! Frottez-les entre vos deux mains de façon à éliminer les peaux brunes. Concassez-les grossièrement, il faut des beaux morceaux, ajoutez-les au hachis, mélangez à la cuillère.

- Mettre en terrine ou dans un plat creux à bords hauts.
Si vous voulez servir le "foie gras" démoulé, tapissez largement votre terrine avec du film alimentaire avant remplissage.
> Si vous avez acheté la graisse de coin-coin, chauffez-en 3 cuillerées dans une casserole ou un bol au micro-ondes pour qu'elle fonde. Coulez cette graisse sur le "foie gras".
>> Attendez que la graisse se fige.

On doit pouvoir faire idem avec de la gelée vendue en sachet à diluer
.

 

>> Poser un poids par dessus (ce peut être une assiette, une feuille d'alu ou un film alimentaire qui reçoit des cailloux (ben quoi ?), le fer à repasser, des boîtes de conserves, une bouteille pleine... n'importe quoi de bien lourd qui tassera tout le hachis, c'est très important pour que la texture ne fasse pas "pâté de campagne", hein ?!

   Notre foie gras bidon de chez bidon se réalise 1 ou 2 jours à l'avance, rangé au frigo, le poids laissé dessus. Ça, faut vraiment vous débrouiller pour trouver des poids. Si vous utilisez un petit moule à cake par exemple, faites couper une planchette de bois à la dimension intérieure du moule. Elle vous servira longtemps pour tous les pâtés et terrines.
   Y a bien un bricoleur par chez vous, non ? Placez la planchette sur le film qui recouvre le foie gras bidon, et là, allez-y, n'ayez pas peur, poser des pierres par dessus.

   Allez zou, une grosse salade verte (un mesclun), du bon pain de cambrousse et on fait une illusion absolument délicieuse !

  ENCORE MEILLEUR !

   Lorsque les foies sont cuits, les flamber à l'alcool apporte une saveur incomparable.
Mais par pitié, si vous ne maîtrisez pas cette technique, ne prenez aucun risque, rien n'est pire qu'une fête se terminant au service des grands brûlés ! Et je ne plaisante pas.
Un néophyte peut flamber en toute quiétude à condition :
1) De remonter ses manches
2) D'éloigner les enfants trop curieux
3) D'enlever toute matière inflammable autour de la cuisinière (torchons, papier...)
4) On attache ses cheveux s'ils sont longs

Voilà d'abord CE QU'IL NE FAUT JAMAIS FAIRE :


On ne met pas une allumette enflammée directement dans l'alcool versé


Par contre, on chauffe l'alcool (comptez 3 c à s) dans une petite casserole.
Les alcools peu puissants en degré et/ou trop froids ne s'enflamment pas bien,
il faut chauffer puis verser l'alcool dans une louche en inox.

C'EST LE CONTENU DE LA LOUCHE QU'ON ENFLAMME
et que l'on renverse doucement sur les ingrédients à flamber.
Les chefs possèdent une cassolette, un genre de mini casserole à très long manche,
spécialement réservée à cet exercice.
Quant aux cuisines ouvertes de certains restaurants asiatiques où l'on voit l'employé
verser l'alcool dans la poêle puis la pencher pour que la flamme du gaz y mette le feu,
OUBLIEZ CE SYSTÈME, chez soi c'est pure folie !

Maryse
  |  Publié dans Noël Salé  |    |  
 
  |  
 

05.12.2010 10:17

Soupe à l'oignon


300-350g d'oignons
20g de beurre + 2 c à s d'huile
50g de farine
1bouillon de volaille
poivre, sel
1,25 l d'eau

1/ éplucher et couper les oignons en petits morceaux.
2/ dans une casserole, faire chauffer le beurre et l'huile (elle empêche le beurre de brûler) et y verser les oignons. Bien mélanger et laisser colorer doucement .
Les oignons doivent être bien colorés, mais pas noirs ! (dans ce cas, ils deviennent amers).
3/ ajouter la farine, bien mélanger au fouet et laisser cuire environ 1 minute.
On obtient un aspect un peu pâteux car les morceaux d'oignons sont enrobés de farine.
4/ verser toute l'eau froide d'un seul coup et brasser rapidement en faisant des 8 avec le fouet : cela va permettre une bonne dispersion de la farine et empêchera la formation de grumeaux.

5/ mettre le cube de bouillon et laisser cuire doucement environ 20 mn en mélangeant régulièrement, pour éviter les grumeaux et que ça attache.
6/ poivrer et goûter. Saler si nécessaire : le bouillon l'est déjà mais les oignons étant sucrés, on a parfois besoin de saler un peu.

A partir de là, chacun fait comme il veut !

La soupe est onctueuse, d'un beau marron plus ou moins coloré suivant la couleur des oignons.
- Si vous préférez plus liquide, vous rajoutez de l'eau.
- Si vous préférez plus épais, vous pouvez ajouter une cuiller à café de Maizena délayée dans un peu d'eau, 1 mn de cuisson et c'est bon.
(pas de farine car il faudrait laisser cuire plus longtemps)
Lors d'une prochaine réalisation, vous augmenterez la dose de farine.

- On peut la servir telle quelle ou avec des croûtons et du fromage râpé.

- Pour gratiner, poser les croûtons ou les tranches de pain au fond de la soupière ou des bols, verser la soupe dessus, saupoudrer généreusement de fromage et mettre sous le grill (ou à four chaud 240° -250°) le temps de faire gratiner le fromage.

- Pour ceux qui n'aiment pas les morceaux, on peut la mixer.

Avouez que ce serait dommage....

Le mot de la tôlière :
Et mine de rien, revoilà notre pain à la une !
Une soupe de lendemains de fêtes, une soupe très économique dont on se régale volontiers entre amis. Merci Claudine !

claudine
  |  Publié dans Noël Salé, Soupes  |    |  
 
  |  
 

15.12.2009 07:57

Gratin de Cardons aux Anchois



Une si délicieuse tradition

   Ce gratin fait partie du "Gros Souper de Noël" en Provence.
Le fait de mêler des anchois à la sauce (c'est facultatif) apporte une saveur légèrement marine, qui s'harmonise à la perfection avec ce beau légume de saison.
Même ceux qui détestent les anchois adorent ce plat! Et pourquoi le réserver au repas de Noël, alors que c'est la saison des Cardons?

  IL VOUS FAUT: 
 
Une belle Carde ou 2 petites

   
1 gousse d'ail, 1/4 de litre de lait (se remplace par le bouillon de cuisson des cardes), 3 ou 4 filets d'anchois à l'huile
(facultatifs, oui, mais par pitié, essayez!)


1 louche rase + 50g de farine

   

une tablette de bouillon, un citron, de la chapelure

   
40g de beurre et 50g de gruyère râpé

 
un ou 2 os à moelle (facultatif)

    NOTA 1: Si vous n'avez que des anchois au sel, plongez-les dans un bol d'eau et changez-la 3 ou 4 fois. Dans tous les cas, retirez l'arête et la queue. 
    NOTA 2: J'ai trouvé des Cardes chez ED fraîches et à très bon prix, comparé à celui d'un hyper et même du marché local. 
   NOTA 3: Si les os à moelle sont étroits et difficiles à évider, plongez-les 5' dans le bouillon de cuisson.

LA RECETTE

  - Prévoyez un saladier d'eau tiède avec le jus du citron, cela évite le noircissement des Cardes (et des doigts!).

 

  - Découpez les côtes en tronçons d'environ 5cm, retirez les filaments, les parties vertes et les peaux nacrées amères, plongez-les au fur et à mesure dans le saladier d'eau citronnée.

 

  - Portez une marmite d'eau à ébullition avec le cube de bouillon et la louche de farine (elle gardera les Cardons bien blancs), écrasez les grumeaux qui se formeraient puis jetez-y les cardons, cuisez jusqu'à ce que les tronçons deviennent tendres.

  - Avant de presser la gousse d'ail, frottez-en le fond et les bords d'un plat à gratin.

 

  - Pendant que les Cardons cuisent, prenez une casserole où vous versez une càs d'huile d'olive sur feu doux.
Mettez-y les anchois à fondre et dès qu'ils sont désagrégés (aidez-les avec une fourchette), ajoutez le beurre et les 50g de farine + l'ail  dégermé et haché.
Fouettez cette Béchamel un peu spéciale sans la laisser roussir, mouillez avec le lait petit à petit ou avec des louches de bouillon de cuisson des Cardes.

 

  - Ajoutez environ 50g de gruyère râpé, remuez sans arrêt:
Vous obtenez une sauce onctueuse. Salez très peu (ou pas) mais poivrez généreusement. Une pointe de muscade y va bien aussi.
Si votre sauce était trop compacte, détendez-la encore avec une louchette de bouillon, mais les plus gourmets l'allongeront de crème liquide!

  - Égouttez les Cardons et mélangez-les à la Béchamel puis versez le tout dans le plat frotté d'ail, saupoudrez de chapelure et de noisettes de moelle levées à la petite cuillère.

 

  - Enfournez 25 minutes.
On peut tout préparer à l'avance et gratiner juste avant de passer à table.

   Ce divin gratin est tout bonnement exceptionnel, il est à la fois pauvre et raffiné, rustique et chic et enfin, il est magique:
Plus personne ne dit un mot lorsqu'il est dans les assiettes!
Il est donc parfait pour éteindre les discussions enflammées autour des sujets qui fâchent!

Maryse
  |  Publié dans Noël Salé  |    |  
 
  |