Recherche
Recettes et Astuces pour les plus Modestes, les Fauchés,
ceux qui sont dans le Pétrin ou dans la Panade !
Pour venir en aide à ceux qui ont des moyens minimes (argent,
ustensiles...) mais qui refusent la morosité dans leur assiette.
Mieux manger c'est relever la tête,
c'est une forme de résistance et un combat contre la guigne.
Admettons une bonne fois pour toutes qu'une cuisine économique n'est pas une cuisine pauvre ou triste !
Faisons simple et astucieux, bon et sympa,
énergique et souriant, soyons plus forts que l'adversité,
en un mot: Soyons RICHES!

 



08.09.2014 05:42

Beignets d'oignons à l'indienne


   Booooonjouuuuur !!!

 
Je vous propose aujourd'hui mes beignets d'oignons à l'indienne !

INGRÉDIENTS UTILES :



1 gros oignon taillé en morceaux pas trop minces
2 gousses d'ail émincées
5 grosses cuillères à soupe de farine basique (normalement, c'est farine de pois chiches)
1 cuillère à café de curcuma
2 cuillères à café de curry
1 cuillère à café de cumin en poudre
1 grosse poignée de coriandre fraîche ciselée ou sèche
sel, poivre et un peu d'eau

- Mettre les oignons coupés avec herbes, ail, épices, sel et poivre dans un plat et mélanger à la main pour bien enrober tous les morceaux.

- Ajouter la farine et mélanger soigneusement afin que tout soit parfaitement enrobé puis verser de l'eau petit à petit pour obtenir une pâte ni épaisse ni liquide mais bien enveloppante (photo ci-dessus).
- Chauffer de l'huile à bonne hauteur dans une poêle et y déposer des cuillerées de préparation. Laisser cuire jusqu'à une belle coloration puis retourner les beignets.
- Les sortir de l'huile et les déposer sur une couche de papier absorbant (à renouveler).

   On a ainsi un repas goûteux, savoureux et complet, accompagné d'une salade, de concombres, et d'une sauce raita si on aime.
J'ai préparé cette même recette en remplaçant les oignons par des tomates coupées en fines tranches (sans les cloisons porteuses de graines et d'eau) et une autre fois avec des petits morceaux de courgette, c'était délicieux aussi.

   Waterzooi

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés  |    |  
 
  |  
 

20.07.2014 16:44

Knack-Falafel !!


   Une invention pareille, ça ne peut venir que de Waterzooi !!!
Les falafels basiques (
recette ici
) sont déjà très nourrissants, mais notre amie belge ne s'en satisfait pas... donc elle y rajoute des Knacks . Je la laisse vous raconter cette affaire...


Des galettes de pois chiches aux saucisses cela existe-t-il ???
Mais oui, et pour 4 à 5 personnes

Il vous faut :
250 g de pois chiches en conserve
1 oignon pelé et haché + 2 gousses d'ail pelées et écrasées
2 piments hachés fin
2 cs de persil haché + 1cs de coriandre hachée + 1/2 cc de cumin
2 œufs
1/2 cc de poivre noir
2 saucisses knacki (lidl ou aldi c'est très bien)
farine et huile

   Pas compliqué du tout, zallez voir les zamis, :)))))

  On va mixer les pois chiches (rincés et égouttés) avec l'oignon, l'ail, le persil, la coriandre, le cumin, les piments, les œufs, une pincée de sel et le poivre.
Mixer jusqu’à obtenir une pâte lisse à laquelle on ajoute les saucisses coupées en rondelles fines et ensuite, on va façonner des galettes, et hop on cuit dans de l'huile bien chaude :)

   On les cuira jusqu’à une belle coloration, à servir chaud, tiède ou froid, après les avoir un peu épongées avec du papier absorbant, et surtout accompagner d'une sauce "raïta" bien relevée et fraîche :)
(Raïta : Yaourt acide + ail + concombre râpé + menthe + sel et poivre, piment)
Un régalhummmmmmmmmmmmmmm  et si jamais vous avez des morfales à votre table, garnissez des pains pitta avec mes beignets, la sauce raïta et quelques crudités, comme ceci :

   Demain, j'essaye cette recette avec des haricots blancs à la place des pois chiches et une boîte de corned beef, je pense que cela va le faire, j'ai déjà hâte de goûter lollll !
A tester aussi avec des poivrons à la place des Knacks, question de légumes de saison et pour ceux qui ne mangent pas de viande :)

   Waterzooi

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Légumes Secs , Saucisse & Boudin  |    |  
 
  |  
 

23.03.2012 10:02

Beignets de patates


   Là, c'est l'italienne qui ressort !
On faisait ces beignets chez moi quand "les mouches piquaient" comme disait ma grand-mère sarde, c'est à dire quand il n'y avait plus un sou pour nourrir huit becs...

Et du coup, je me permets une remarque :
Les plats de mistoufle sont souvent les meilleurs, comme arrachés d'un contexte grave pour être magnifiés, transformation d'une base commune en repas de roi, c'est la magie des gens de peu.

Mes beignets ritals n'ont rien de comparable avec les célèbres "rostis", crêpes de pommes de terre râpées présentes sur ce site et dans toutes les mémoires, non, on ne râpe rien, on prend la matière brute et ça se fait très vite.
Rien à voir non plus avec la purée en croquettes.

   Alors on fait comment ?
- On commence par éplucher 2 patates, puis on les coupe bêtement en rondelles dont l'épaisseur ne doit pas excéder 5 mm, afin d'être cuites à cœur et moelleuses.

- Il faut laver les tranches à l'eau tiède, les rincer et les poser sur un grand torchon pour qu'elles sèchent. Ainsi, la pâte à beignets adhèrera parfaitement.

- Pendant ce temps, on prépare une pâte à beignets classique, chacun faisant comme il l'entend mais perso j'adore m'approcher des PAKORAS indiens, donc voilà ma pâte épicée :
* 1 verre de farine de pois-chiches (ou de blé ou de riz)
* 1 càc de sel + du poivre
* 1 càc de paprika (ou de curcuma) + une pincée de piment
* 1 càc de cumin en poudre
* 1 càc de levure chimique
Et il faudra mélanger intimement tous ces ingrédients :

- Afin de maîtriser la consistance de la pâte (qui doit être très enrobante), on versera de l'eau dans notre mélange mais tout doucement, petit à petit :

 
L'eau est versée peu à peu, on ne cesse pas de remuer et on a zéro grumeau...


... jusqu'à l'obtention d'une pâte qui forme "ruban" quand on la soulève,
et qui nappe uniformément la cuiller.

- Les rondelles de patates étant sèches, on peut mettre une grande poêle à chauffer avec un fond d'huile :

- On trempe chaque rondelle dans la pâte, on racle le surplus et hop, à la friture ! Bon, je les adore un peu cramées, mais faut que les beignets soient très colorés.
Chaque fournée attendra la suivante dans un plat sur des épaisseurs de papier absorbant, je coiffe le tout d'une assiette afin que les beignets restent bien chauds.

La cuisson étant très rapide, les tranches doivent être fines, avec 2 patates vous faites un plein plat de beignets !


La pomme de terre est divinement fondante à l'intérieur.

   Je vous accorde que c'est un brin bourratif, alors on bat un yaourt nature avec un peu de jus de citron, quelques fines herbes ciselées, une pointe de moutarde, du sel et force poivre, une pincée de curry, pour une trempette terriblement orientale....

   Plus simple, c'est pas possible mais je m'en ferais péter les bretelles !

Et une fournée chez Alphabri, une, chaud devant !

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Pommes de Terre  |    |  
 
  |  
 

24.07.2011 05:29

Beignets de courgette



   Et oui, j'en remets une couche !
Son prix léger nous incite à consommer la courgette de toutes les façons et si vous ne l'avez pas encore testée CRUE en fines rondelles dans la salade, c'est le moment !

   Je le dis souvent, mais c'est en beignets que je m'en régale le plus et je suis capable d'en manger... euh... beaucoup trop

Pour la pâte, il suffit de faire une pâte à crêpes simplement un peu plus épaisse et donc enrobante : farine, 1 œuf, le tout délayé peu à peu avec du lait ou moitié lait et moitié bière, sel et poivre (très important) et en avant.
Vos recettes de pâte à beignets rapides et légères sont les bienvenues ( = appel au bon peuple !).
Ma belle-mère allégeait sa pâte en montant le blanc d'œuf en neige, perso je fais vite (œuf entier mais je remplace la farine de blé par la farine de riz et je prends le temps de faire dégorger les tranches de courgette : salées sur les 2 faces, posées sur une grille puis rincées et séchées, la pâte adhère beaucoup mieux.


Là, j'ai profité d'une grosse courgette pour faire des beignets ronds, mais des longues tranches vont aussi très bien.
Ne pas dépasser 1/2 cm d'épaisseur.
L'huile doit être fumante afin que la cuisson soit très courte, on dore une face, on retourne et dès que la seconde face est bien bronzée, on dépose les beignets sur des couches de papier absorbant.


Tout est là !

   Il faut absolument éponger le gras qui rebute les sylphides . Non seulement on dépose les beignets sur une épaisseur de papier mais on en recouvre leur surface, on appuie et on transfère les beignets sur un autre plat tapissé de nouveau papier.
Au moins 3 "essorages" sont nécessaires.
Il faut éponger un maximum d'huile et c'est tout à fait possible, venez manger des beignets chez moi, vous verrez qu'ils ne sont pas gras !!!
   Enfin, lorsque le papier absorbant ne se macule plus de taches d'huile, laissez-le sur les beignets et recouvrez votre fournée de papier d'aluminium, il enfermera la chaleur ; sinon, les beignets acceptent volontiers un bref passage au four préchauffé fortement pour un réchauffage avant de les manger.

 

   Si je remets ces délicieux beignets sur la table, c'est que j'en parle autour de moi et que très peu de gens en font, soit par méconnaissance, soit par peur des calories.
Un peu de bon sens, que diable
!
Je vois une copine se gaver de glaces industrielles bourrées de graisse de palme et faire "beurk" pour un beignet , faut pas pousser, hein, soyons logiques !

   Et n'oublions jamais que ce qui est très bon fait du bien au moral, manger c'est excellent pour le corps et pour l'esprit, à plus fortes raisons si c'est pas cher, croustillant dessus et fondant-crémeux dedans...

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Courgettes  |    |  
 
  |  
 

26.09.2010 16:24

Tempura épicée


   Nous allons transformer le plus moche des légumes oublié dans le frigo en un véritable délice, mai pas que !

   Je vous propose ma pâte "a tempura" indienne (vous savez cette fine pellicule croustillante qui enrobe les morceaux de légumes) elle change tout, mais je n'ai pas cherché à faire spécialement light.
Par contre, vous pourrez suivre en vidéo la façon du maître es-légumes -Jean-Luc Rabanel- et c'est beaucoup plus léger !

            

   Inutile d'investir en quantité de légumes car nous les couperons très finement.
Donc, une carotte, une mini aubergine, une courgette naine, un gros oignon, quelques feuilles vertes de céleri-branche, d'épinards, de sauge ou de persil nous suffiront ! Les plus fortunés ajouteront quelques crevettes et des champignons.

Ingrédients pour la pâte: 
200 g de farine, 1/2 càs de curcuma, 1/2 càs de cumin poudre,
une pincée de piment poudre, une càc de levure chimique, huile pour friture.

Préparation de la pâte:

- Dans un saladier, mélangez à la fourchette et très soigneusement: la farine, les épices et la levure + une pincée de sel.
- Préparez 20cl d'eau glacée (tout est là, c'est le "truc", faut vraiment passer l'eau au congélo), versez-la dans le saladier petit à petit jusqu'à obtenir une pâte plus épaisse qu'une pâte à crêpes, qui nappe bien la cuillère. Si des grumeaux se sont formés, passez-les au travers d'un tamis fin en les écrasant.
- Filmez ce saladier et laissez-le au frigo.

Préparation des légumes:

Lavez-les, puis avec une bonne lame, tranchez-les le plus finement possible: Par exemple pour la courgette, taillez une lamelle, mais refendez-la 2 fois dans la largeur et la longueur.
Vous devez obtenir des tronçons assez petits et minces, de manière à en faire des bouchées.
Lavez les feuilles de persil, d'épinards et de céleri si vous en avez, idem pour quelques feuilles de sauge, divine en tempura.
Prenez un torchon et séchez parfaitement chaque tranche et feuille, c'est très important pour que la pâte "accroche" aux légumes.

Une demi heure avant le repas:

- Chauffez au moins un demi litre d'huile dans une petite marmite.
- Redonnez quelques coups de fouet à votre pâte, prévoyez un plat garni de papier absorbant, et tous vos légumes à portée de main, ça va aller très vite.
- Trempez 4 à 5 lamelles dans la pâte, laissez tomber l'excédent d'enrobage et plongez-les immédiatement dans l'huile très chaude. Lorsqu'ils remontent à la surface, retournez-les quelques secondes pour dorer l'autre face, sortez-les sur le plat, couvrez de 2 feuilles de papier et recommencez.

Cette tempura se déguste sans attendre ! Il sera bien agréable de prévoir une petite "trempette":

  Soit un ramequin où vous mêlez sauce soja + gingembre poudre + miel + ketchup...

  ...soit une sauce "indienne": yaourt nature + jus de citron + piment + fines herbes et/ou poivre + sel.



   Monsieur Rabanel, à vous le micro !

 

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Légumes divers  |    |  
 
  |  
 

18.08.2010 18:18

Rostis Maïs-Patate


   Nous allons marier la patate et le maïs, façon Rostis très croquants, à accompagner d'une tranche de jambon, d'une grillade ou d'une grosse salade.
Et juste pour apporter un peu de couleur verte et plus de saveur, incorporez la tige d'un oignon nouveau ou bien une cuillère de persil ciselé, c'est vous qui voyez!


Au lieu de former des galettes, on peut aussi cuire les Rostis
en une seule grande "crêpe" à partager

Ingrédients pour 4 à 6 personnes:
Une petite boîte de maïs au naturel (150g maxi)
400g de pommes de terre,
un oignon tige (ou 1 oignon blanc + du persil)
50g de gruyère râpé, 2 oeufs, huile, sel et poivre.
        
LA RECETTE

* Émincez finement le blanc et le vert de l'oignon dans un saladier. Si vos coquinous n'aiment pas l'oignon, n'en mettez pas mais prévoyez un peu de persil.
* Pelez et râpez les pommes de terre (grosse grille), ajoutez-les avec le maïs bien égoutté et le fromage.
* Battez les oeufs dans un bol et versez-les dans le saladier, salez, poivrez et mélangez le tout.
* Chauffez un peu d'huile dans une poêle, quand elle est fumante, versez des petites louches de préparation, aplatissez-les avec une fourchette.

Un mot sur l'huile, même si je rabâche :
Utilisez de l'huile de pépins de raisins (0% cholestérol), légère, neutre, elle accepte les hautes températures sans se modifier.

* Cuisez environ 7' de chaque côté, remettez un filet d'huile entre chaque "fournée".
* Déposez les Rostis sur un lit de papier absorbant, placez-en des feuilles entre chaque couche et maintenez le plat au chaud dans le four tiède.

   Avec ces Rostis croustillants, les enfants aimeront un peu de Ketchup, les plus grands apprécieront une grosse salade bien aillée où l'on ajoutera -pourquoi pas- 4 anchois à l'huile coupés en petits morceaux.

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Pommes de Terre  |    |  
 
  |  
 

25.07.2010 08:15

Et si on panait?


   Pourquoi diable ne panons-nous pas plus souvent?
Pourtant, voilà encore un moyen exquis de "faire filer" des aliments qui ne sont pas terribles!
Exemples:
Un fromage plâtreux, des filets de dinde insipides, des restes de légumes divers, des filets de poisson premier prix, des tranches de jambon un peu sèches...

   Tout le monde sait comment faire, mais petit rappel pour les novices:
On prépare 3 assiettes creuses.
- Dans la première on met de la farine qui sera salée et poivrée, voire épicée et colorée par du curcuma, du curry, du piment. Il faut donner du goût à ce qui n'en a pas!
- Dans la seconde, on met un gros œuf battu.
- Dans la troisième, on étale un bon volume de chapelure qui elle aussi pourra être agrémentée de diverses façons:
> Pour de la viande ou du poisson pané, un ajout de parmesan (ou Grano Padano moins cher) sera très bien venu.
> Pour tout: Un ajout de poudre d'amande ou fruits secs concassés (amandes, noisettes, cacahuètes, noix de cajou). Une pincée d'herbes de Provence n'est pas à exclure... pas plus que des graines fines comme celles de sésame.
> On peut faire sa chapelure soi-même en broyant du pain vraiment sec, des corn-flakes nature, des biscuits salés apéro, du pain d'épices rassis à mort ou tout ça en mélange!
> Pour le poisson, il sera délicieux d'ajouter du zeste d'agrume sec (on le dit souvent, mais pensez à râper un citron ou une orange avant d'en extraire le jus. Ensuite on étale cette râpure sur une assiette et une fois sèche, on la met dans un petit pot).
>>> Pour frire, il est préférable de faire chauffer un mélange huile-beurre afin de ne pas avoir de matière grasse brûlée.

   En images, je vous propose des grands classiques mais aussi des panures inattendues:

 
 
Les très classiques mais non moins excellents filets de volaille panés.


Ces mêmes filets taillés en petits bouts donneront les fameux nuggets.


Des longs bâtonnets d'aubergine et de courgette.


Si vous gardez la préparation en sauce tomate pour l'hiver, les boulettes de viande
se panent à merveille, ça adhère sans aucune difficulté.


Les "anneaux" de calmars.
Achetés surgelés ou pas, ils seront parfaitement épongés avant panure.


Alors ça, c'est très sympa mais un peu réservé aux mains expertes!
Il faut des gros œufs, les faire durcir puis les couper en deux,
car c'est plus facile à paner.

   
On tasse bien de la chair à saucisse sur le 1/2 œuf, puis on passe dans l'œuf battu,
on enrobe de chapelure et enfin -exceptionnellement- dans la farine pour finir avant de frire.


Lorsque vous profitez de promotions sur des filets de poisson,
il arrive que ceux-ci soient un peu trop minces!
Une bonne panure les rendra plus consistants.


Je vous ai déjà fait le coup avec des spaghetti,
mais un reste de macaroni fait très bien l'affaire surtout s'ils se sont collés entre eux!
Renforcez la "colle" avec de la farine,
puis trempage dans l'œuf et dans la chapelure épicée et fromagée.


Les côtes de porc trop sèches ou trop fines sont transformées!


Plus inattendues, les mini quenelles fraîches.
Il arrive souvent que ce produit (rayon frais préemballé) soit soldé pour DLC proche.
Profitez-en pour paner ces quenelles, mais en broyant très finement la chapelure.
Servez avec une belle salade verte pour un repas du soir gourmand.


Maintenant, admettons que vous ayez craqué pour une "bûche de chèvre".
Hélas, son cœur vous rappelle plus une gâchée de plâtre que la saveur d'une crème...

N'ayez pas peur de garnir votre chapelure avec des herbes et des fruits secs concassés,
roulez vos tronçons de fromage dedans (ça "colle" très bien) après passage dans l'œuf,
et panez, grillez pour obtenir une coque croquante et un chèvre fondant:

Une petite coulée de miel (si possible de châtaigner) et c'est le paradis!
Bien entendu, tout fromage convient. Camembert, Gruyère....et même une Vache-qui-Rit!


Le petit dernier a fait un caprice pour avoir des Knacki
et puis il en a laissé les 3/4. Panez-les, idem avec des chipolatas ou des andouillettes...


Voilà une solution pour contrecarrer l'odeur des sardines en appartement!
Vraiment efficace puisque la panure cuit en premier
et la chaleur (indirecte) cuit le poisson à l'intérieur de sa croûte.
En hyper, on trouve des barquettes de filets de sardines fraîches et à très bas prix.
Formez un "sandwich" en unissant deux filets autour d'un morceau de fromage:
Boursin, St Morêt, Mozzarella, fromage en lamelle pour croque-monsieur... peu importe.
Plaquez bien le tout, farine, œuf, chapelure et on fait frire!

   C'est la fin de ce petit tour d'horizon sous chapelure, il a pour seul but le souhait de vous inciter à créer VOS recettes et à nous en faire profiter. Et puis ça croustille et tout le monde aime ça!

   Bien sûr, on servira nos plats accompagnés de salades vertes et de sauces:
- Légère: Yaourt, herbes, ail, oignon.
- Tomatée: Ketchup ou sauce maison.
- Mayo
- Chinoisée: sauce soja + piment + miel + un trait de vinaigre.

  D'autres aliments se panent volontiers dans votre cuisine: Le tofu, les restes de légumes agrégés par la farine pour former des galettes, le bloc d'épaule (jambon) découpé en tranches épaisses... c'est infini... ment bon!

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés  |    |  
 
  |  
 

23.12.2009 07:58

Ravioles Frites



Du bonheur croquant à la-brûle-aux-doigts!

    Les Ravioles du Dauphiné ou Ravioles de Romans portent un label, preuve de haute qualité et... d'un prix élevé absolument justifié.

   Ce sont de minuscules "ravioli" farcis de fromage de brebis et d'herbes fines.
Chez les discounteurs, pas de label rouge mais elles coûtent nettement moins cher!

    Au lieu de les cuire comme d'habitude dans une marmite d'eau, nous les faisons frire et surtout, il faut les manger immédiatement, elles n'attendent pas, elles deviendraient molles et adieu le croustillant!

 
Ravioles fraîches sorties du sachet

Très important TRUC de tambouille:
   Afin d'éviter de devenir dingue (gaga en provençal), je vous conseille fortement de mettre vos plaques de Ravioles dans le CONGÉLATEUR, séparées les unes des autres (en général il y en a 4 par sachet) pendant une petite heure avant de les frire, mais pas plus.
   La pâte est très molle et il faut détacher toutes les Ravioles.
Donc, on s'énerve, on les crève, la farce s'échappe... STOP!
Prises par le froid, vous les détacherez comme dans un rêve, d'un coup sec, encore plus facilement que si vous cassiez des carrés de chocolat.

LA RECETTE:
- Une fois les Ravioles détachées, chauffez un petit fond d'huile d'olive dans une poêle et préparez un plat couvert de feuilles de papier absorbant.
- L'huile doit être chaude mais pas brûlante. Mettez-y les Ravioles doucement, elles gonflent comme des petits ballons, faites-les dorer des deux côtés.
- Sortez-les à l'écumoire, déposez-les sur le papier et salez-les.
- Consommez illico presto à l'apéro!

   Excellentes aussi en entrée servies brûlantes sur une belle salade frisée, pour moi ce sera vinaigrette anchois coupés menus + ail pressé...
Et si vous vous voulez bluffer vos invités, n'oubliez pas cette petite recette!

Maryse
  |  Publié dans Apéro, Beignets Salés  |    |  
 
  |  
 

23.12.2009 07:52

Choux, les Beignets!


    Histoire de changer du gratin-béchamel et franchement, je m'en ferais péter la panse tellement j'adore ça!
Et pour les enfants "réfractaires" au chou, c'est un excellent moyen de leur en faire manger.

    Les plus fortunés achèteront un chou frais (mais il commence à coûter aussi cher que le saumon!), sinon un sac de fleurettes de chou congelées (environ 1 euro le kg chez Leader-Price).

RECETTE pour 3 à 4 personnes:

- Cuisez 700g de fleurettes, égouttez-les quitte à les presser avec le dos d'une cuillère et à les "essorer" dans un torchon. Moins il y a d'eau, mieux c'est!

- Écrasez le chou à la fourchette AVEC 2 gousses d'ail hachées, 50g de parmesan râpé, un oeuf, 4 càs de chapelure, 2 càs de persil ciselé, poivre et sel.
Si la préparation est trop molle, rajoutez de la chapelure. 

- Formez des boules entre les paumes de mains puis applatissez-les légèrement, roulez-les dans l'oeuf battu, puis assez rapidement dans une assiette de chapelure (pas de farine!).

- Cuisez les bouchées à la poêle dans un fond d'huile sur feu vif, faites-les dorer des deux côtés, posez-les au fur et à mesure sur un lit de papier absorbant.

MARIAGE: Avec tout! Coût: Moins de 2 euro.

 

Organisation pour les mamans qui travaillent:
1> Cuire le chou avant de partir travailler (ou la veille au soir), laisser égoutter dans la passoire avec un poids par dessus: Une assiette contenant un objet lourd (chez moi c'est une pierre!)
2> Préparer les autres ingrédients dans des petits récipients, les couvrir d'un film et ranger au frigo.
3> Le soir: Assemblage et cuisson.

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Choux  |    |  
 
  |  
 

06.09.2009 17:43

Nuggets de Maïs



Moins d'1,5 € pour 4 personnes
et un délice très nourrissant

   Ingrédients:
- Une boîte de maïs nature de 300g
- 1 gros œuf ou 2 moyens
- 150g de farine (1 verre 1/2, genre verre à moutarde)
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 verre de lait (20cl)
- 1 petit verre de mie de pain rassise ou fraîche
- Une pincée de l'épice que vous aimez: Paprika, Cumin, Poivre vert...

   La Recette:
- Dans un saladier, mélangez intimement la farine, la levure et la pincée d'épice.
- Versez le lait dans un bol qui contient la mie de pain, laissez gonfler.
- Pendant ce temps, rincez votre maïs et égouttez-le bien puis écrasez-le grossièrement à la fourchette.
- Cassez l'œuf dans votre saladier (farine-levure-épice), puis versez-y le mélange pain-lait et fouettez vivement, salez et poivrez.
- Finissez la préparation en incorporant le maïs écrasé, mélangez bien.
- Préparez un plat couvert de papier absorbant, chauffez un fond
d'huile dans une sauteuse ou une grande poêle.
- Prenez des cuillérées (une bonne cuillère à soupe) de préparation, faites frire environ 5' de chaque côté jusqu'à ce que les beignets soient dorés.
- Déposez-les au fur et à mesure sur le papier absorbant, intercalez d'autres feuilles entre chaque "fournée".

     

Les sauces (facultatives):
- Mélangez du Ketchup épicé + miel + sauce soja.
- Un yaourt nature égoutté + filet d'huile d'olive + paprika + piment
et suivant ses goûts: Herbes ciselées, moutarde, sésame grillé...

Suggestion Menu:
La salade Panzanella ou une salade d'endives bien vinaigrée
(pour contrer la saveur un peu sucrée du maïs)
Steak haché (ou autre viande ou jambon)

Maryse
  |  Publié dans Beignets Salés, Je fais quoi avec une Boîte de...  |    |  
 
  |