Recherche
Recettes et Astuces pour les plus Modestes, les Fauchés,
ceux qui sont dans le Pétrin ou dans la Panade !
Pour venir en aide à ceux qui ont des moyens minimes (argent,
ustensiles...) mais qui refusent la morosité dans leur assiette.
Mieux manger c'est relever la tête,
c'est une forme de résistance et un combat contre la guigne.
Admettons une bonne fois pour toutes qu'une cuisine économique n'est pas une cuisine pauvre ou triste !
Faisons simple et astucieux, bon et sympa,
énergique et souriant, soyons plus forts que l'adversité,
en un mot: Soyons RICHES!

 



22.05.2014 05:50

Envoûtant tilleul


   C'est une véritable passion que j'éprouve pour le tilleul et ce depuis ma plus tendre enfance.
Le berceau de la qualité se trouve dans la Drôme provençale, à Buis-les-Baronnies où je passais des vacances rurales et riches en découvertes.
De cette région est né un amour indéfectible pour les parfums que je m'ingénie à incruster dans la tambouille...

   La terre des Baronnies propose un substrat unique favorisant le mariage des lavandes, des tilleuls et des oliviers. Après des siècles de culture du tilleul, les producteurs se sont battus pour lutter contre les tisanes importées de Hongrie, moins chères et insipides. Si insipides que les tisaniers renforcent les saveurs à grands coups d'arômes artificiels !


Les "bourras", énormes carrés de jute emplis de tilleul, attendent la pesée lors de la foire annuelle.

   C'est justement en ce lieu où les plantes aromatiques poussent à foison, que le pépé Ducros a crée une "certaine entreprise" il y a fort longtemps !
Buis-les-Baronnies a fini par gagner son label mérité et protecteur de Tilleul officinal des Baronnies, vendu par certaines enseignes Bio (tisanes, écorces), par Sanoflore (huiles essentielles) et Natures & Découvertes (tisanes et senteurs maison).
Si jamais vous passez par là cet été, surtout ne ratez pas la foire au tilleul (toujours le troisième dimanche de juillet), vous en prendrez plein la vue et les narines !

   Le roi des arbres, noble et majestueux (il peut atteindre 35 mètres de haut) décore les bords des routes, pas seulement dans la Drôme mais dans toute l'Europe.
Les meubles réalisés en bois de tilleul sont précieux. Bois rare, très clair, cher et odorant, il se classe parmi les bois fruitiers. Posséder un meuble en tilleul est un pur privilège...

   Connaissez-vous le comble du luxe ? S'offrir une sieste là-dessous ! Ne redoutez pas les abeilles, elles distillent la musique de fond et sont bien trop occupées à pomper le pollen des fleurs pour venir vous embêter !
Je l'ai déjà postée, mais tant pis, j'aime trop cette citation de Colette :

"Respirez le tilleul quand il est un volcan d'abeilles, un buisson de fleurs rousses, le pollen en pluie d'or..."


C'est ainsi que se "fabrique" le miel de tilleul, presque blanc (comme le bois), raffiné, délicat
et véritable médicament car doublement thérapeutique.

   Si tout le monde connait les vertus calmantes de la fleur de tilleul, on sait moins qu'il est une arme redoutable contre la cellulite si on utilise son aubier en décoction ; l'aubier étant la partie tendre qui se loge entre l'écorce et le cœur du bois. En vente en boutiques Bio et herboristeries, exigez le label "France" et fuyez tout produit venu des pays de l'Est, il serait moins cher mais probablement irradié...

   Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un tilleul à la Grande Motte ! Sans doute l'unique spécimen... enchâssé entre pins pignons et palmiers. Cueillette d'office, d'abord pour le plaisir d'embaumer mon studio. Ensuite, une fois les "ailettes" vert pâle sectionnées d'un coup d'ongle, les inflorescences sont étalées sur un plateau à l'ombre.
Je les retournerai de temps en temps, et plus le tilleul sèchera, plus son arôme sera intense et ça, c'est un immense bonheur.

Les paniers en osier lui vont très bien aussi, il a besoin d'un matériau qui "respire" :

   Toujours en essayant de piéger les senteurs, j'en arrive au but de cette note :
Sortons le tilleul de sa tasse à tisane pour le faire entrer dans la cuisine !

EN POUDRE FINE SUR LES VOLAILLES...

Le bon vieux moulin à café électrique sort à nouveau du placard !
Les fleurs totalement sèches sont réduites en une poudre très fine (on secoue le mixeur et on recommence
plusieurs fois) puis on la tamise avant de la ranger dans un petit pot de verre étiqueté.

Particulièrement divine sur les magrets et les cailles, un modeste poulet s'en trouvera tout ragaillardi !
Le poudrage se fera toujours 5 minutes avant la fin de cuisson car un végétal sec trop cuit devient amer.

... ET DANS LES PÂTISSERIES :

Notre poudre odorante convient parfaitement aux biscuits, aux gâteaux, aux entremets, aux glaces
et sorbets ainsi qu'aux crèmes ; elle apporte une note suave et chic dont personne ne devine l'origine !
La valeur d'une cuiller à café sera ajoutée directement dans la farine (dose pour 250g de farine).
Les crèmes, glaces et petits biscuits se contenteront d'une pincée de poudre secrète...

SIROP DE TILLEUL OU BOISSON FROIDE :

Revenons à notre classique tisane que j'ai un peu brutalement évacuée !
En plein été, faites une grande carafe de tisane de tilleul. Une fois refroidie, filtrez-la et rangez-la au frigo.
Servez-la nature en "long drink" sur des glaçons ou bien en compagnie d'un joli zeste de citron,
d'une pointe de sirop d'orgeat, d'une touche de miel de lavande ou avec une feuille de menthe froissée.
Je vous assure que ça change de la tisane et pas besoin de somnifère le soir venu !

Les fans du sirop de sureau feront à l'identique un sirop de tilleul, là aussi pour des breuvages doux,
histoire de boire un verre de soleil et de joie !

LIQUEUR EN COURS DE TEST :

La vodka étant un alcool neutre, je tente d'y capturer le parfum du tilleul. La sorcière refait surface !
On verra bien, si l'essai est concluant, une fois filtré j’ajouterai du sucre de canne liquide.

Printemps oblige, les pins et les épicéas émettent de tendres bourgeons vert jade, allez hop,
eux aussi vont macérer un certain temps... pour voir, pour sentir, pour goûter et faire goûter.

UN BON GOÛT CHOCOLAT... SANS LES CALORIES !

Et oui, l'extraordinaire tilleul est capable de tout, même de se transformer en cacao...
Lorsque les fleurs sont tombées et qu'on arrive trop tard pour la récolte parfumée, rien n'est perdu !
Le cœur de la fleur devient graine ronde dorée puis brune. Si l'on réduit ces graines en poudre,
c'est un
indéniable parfum de chocolat qui vous monte aux narines ! Allez comprendre...

En tous cas, aux États Unis, ces graines sont broyées pour en extraire une huile très prisée en friture.
Huile inconnue chez nous, là aussi, allez comprendre...

TILLEUL ARBRE À PAIN ?

Pendant les différentes guerres, les anciens cherchaient de la farine à tout prix car le pain manquait.
Ils ont été nombreux à piler les feuilles de tilleul séchées pour en faire une farine assez digne.

Voilà donc un arbre qui mérite son intégration dans les jardins, bien mieux qu'un mûrier-platane !
On lui attribue le pouvoir de protéger la famille et de favoriser l'amour mais tout est bon dans le tilleul :
Son ombre, son parfum, son bruissement, son écorce, son bois, ses feuilles et ses fleurs.

Qu'on se le dise !

Maryse
  |  Publié dans Cueillettes, Fleurs Comestibles  |    |  
 
  |  
 

21.05.2014 10:08

Quand la framboise bluffe !


Lorsque j'ai vu ça chez Lidl, le prix m'a interpellé (0,99 €) mais... pas la quantité (125g) !
Ou alors on achète cette jolie barquette et on déguste son contenu en égoïste sur le chemin du retour...

Coquin de sort ! Le magasin est situé tout près de chez moi et l'image des fruits-bonbons
ne quittait pas ma tête, d'autant qu'elles étaient super fraîches, saines et terriblement parfumées.

Avec 125g, on ne fait pas une tarte, on ne fait pas une charlotte, on réaliserait à peine un petit coulis....

Ok, alors on va bluffer !
Idée valable quand on est "raide", qu'on a des invités, qu'on a déjà fait un effort pour le plat principal
et qu'on ne pourra pas dépenser plus de 3,5 euros pour le dessert.


On peut faire ça, car il vaut mieux présenter un petit biscuit bien plein qu'une grande tarte bien vide !!!
De cette manière, on termine le repas avec une mignardise accompagnant le café.
Fastoche et express : Le biscuit, un petit remplissage (voir les produits utiles ci-dessous), les fruits,
et le final : Un léger poudrage au sucre glace... basta chouïa !

 
Attention toutefois à la quantité de biscuits, souvent par 12, à calculer suivant le nombre de convives,
prévoyez au moins 2 mini-desserts par personne.

PRODUITS UTILES :
Des palets bretons, des mini tartelettes (très faciles à garnir), des galettes, le tout discount.
Une barquette de framboises (discount itou !)
Pour tenir les framboises bien en place :
Du yaourt, de la crème dessert, de la crème fraîche, du fromage blanc, de la confiture... peu importe.
Incontournable pour la touche "pro" : Le voile de sucre glace (ou sucre impalpable)

La délicieuse alliance framboise-chocolat n'est plus à démontrer.
Si on dispose de plus de 5 minutes chrono, on pourra faire fondre du chocolat,
en remplir un sac congélation, en couper un petit coin afin de garnir proprement les biscuits.

Les framboises sont creuses puisque délivrées de leurs pédoncules.
Avec la même "poche à douilles" de fortune, on peut les remplir de chocolat fondu comme ceci :


Les framboises "vides" ayant tendance à s'avachir, le fait de les remplir leur donne du maintien.
L'assiette gourmande ira patienter au frigo.

Mais ça, c'est un petit truc à réserver lors d'un tête à tête amoureux... ou en cas de gros coup de blues
parce que, mes ami(e)s... c'est une pure tuerie à déguster !

Maryse
  |  Publié dans Desserts, Fruits rouges  |    |  
 
  |  
 

19.05.2014 16:46

Site "Je vis mieux"


Bonjour tout le monde !

Il y a plusieurs mois déjà, Mamita nous avait fait connaître le site "Je vis mieux" (clic sur le lien).

La responsable -Mathilde- se bat comme un beau diable pour offrir des bons de réduction

très intéressants exclusivement aux plus démunis. Si les inscrits ne possèdent pas d'imprimante,

  Mathilde prend la peine d'envoyer les bons par la poste, je crois que c'est unique !

Aujourd'hui, les distributeurs qui fournissent les coupons traînent un peu les pieds

car les bénéficiaires ne sont pas assez nombreux... Non pas que les pauvres soient rares, hélas,

mais la grande majorité ignore l'existence du site "je vis mieux".

Faites-le connaître autour de vous, pour s'inscrire il faut donner son quotient familial,

facile à trouver, à imprimer ou transférer en allant sur le site de la Caisse d'Allocations Familiales.

ÉDIT DU 26 JUIN 2014 :

Si certaines lectrices ont des difficultés pour créer un compte sur le site de la CAF

et / ou pour trouver ce fameux quotient familial, contactez-moi, je vous y aiderai.

Des réductions jusqu'à - 40% sur des produits de qualité, c'est pas rien... Faites tourner !!!

Maryse
  |  Publié dans Bons Plans Achats  |    |  
 
  |  
 

17.05.2014 16:46

Velouté d'asperges


   Lorsque notre amie Mamita reçoit son panier bio, il est accompagné d'une fiche recette et comme la toute dernière colle parfaitement à nos modestes moyens, elle nous la fait partager.

Il s'agit ni plus ni moins que de récupérer les déchets et épluchures d'une botte d'asperges ! Si vous avez bénéficié d'un achat intéressant, en prime vous ne jetterez rien !


Les bases trop dures (ici à gauche) ne partent pas à la poub', on les garde !


Les rognures-épluchures, on garde aussi !

   Il vous faudra :
Les éléments de récupération, de l'eau selon la quantité d'épluchures + une tablette de bouillon de légumes (ou bouillon maison), 1/2 feuille de laurier-sauce (facultatif) des pommes de terre, sel et poivre.

- Laver les épluchures + les bases des asperges qui seront coupées en fines rondelles, mettre le tout dans une casserole d'eau avec la tablette de bouillon, le laurier, on fait cuire 10 minutes à feu doux, on retire le laurier, on laisse infuser 5 minutes à couvert,
- Ensuite on mixe le tout et on passe la préparation à la passoire fine, histoire d'enlever les fils qui seraient désagréables à la dégustation...
- On remet le bouillon filtré dans la casserole avec les patates coupées en tout petits morceaux, cuisson 15 minutes et pour finir, on mixe après avoir salé et poivré.


  On obtient un agréable velouté au délicieux goût d'asperges, on peut décorer avec des pointes d'asperges, du persil, une quenelle de crème fraîche, etc....
Il faut ajuster le nombre de patates au bouillon restant suivant le nombre de convives et pour les plus "speed", il suffira d'incorporer des flocons de purée instantanée jusqu'à la consistance désirée...

"Rien ne se perd" me dit Mamita qui s'est régalée, les épluchures en soupe, les asperges en entrée festive, et on peut même se la jouer grande classe et servir le velouté en verrine !

Maryse
  |  Publié dans Légumes divers, Soupes  |    |  
 
  |  
 

15.05.2014 08:15

Chat c'est pas cher !



Je dédie cette nouvelle rubrique à ma chienne adorée, cette crème d'ange qui me manque tant...

   Nous avons posté des astuces économiques qui concernent nos animaux en "Trucs & Astuces" mais au fil du temps, elles s'enfouissent et se perdent car le programme informatique ne permet pas de classement...
On baptise donc aujourd'hui une rubrique animaux domestiques, on les aime et... ils pèsent lourd dans le budget !


Pourquoi ont-ils toujours l'air inspiré lorsqu'ils urinent ???

   Pour mémoire, la palme d'or revient à l'idée de Pat qui conseillait d'utiliser les PELLETS comme litière ; les "pellets" sont ces granulés de sciure compressée qui alimentent les poêles... à pellets !

Vendus en gros sacs (hyper légers) en magasins de bricolage, en jardinerie et sur Internet (faut chercher le meilleur prix), la litière naturellement parfumée aux essences de bois s'avère hyper économique.
Pat possède 3 chats. Sa dépense est de 4,45 € de pellets pour 3 mois !

   Aujourd'hui, je pense aux chats des villes qui ont grand besoin de manger de la verdure comme complément indispensable à leur alimentation.
En jardinerie, le pot d'herbe à chat (= orge germée) coûte trop cher : Entre 4 et 5 €, l'herbe est souvent déjà "fatiguée" et en plus poussée aux engrais, ce qui n'est pas sain.

Il est préférable d'aller en magasin bio pour chercher un distributeur de graines.
Blé, épeautre, orge : Les trois conviennent parfaitement. 20 grammes suffisent car une pincée de graines donne le résultat photographié ci-dessus.
Pour 15 centimes, vous aurez 3 potées
absolument saines ! (à faire germer successivement)

   Un pot, un peu de terre, les graines posées dessus pas trop serrées, on recouvre de terre (1 bon centimètre), on tasse et on maintient humide sans excès, l'idéal étant de vaporiser souvent la surface et non d'arroser, ce qui dérange l'implantation des semences.
La germination s'opère en 5 jours, la potée est "dégustable" en 12 jours. Si c'est pas de l'économie pour les matous ça....


(toutes les photos de ce chapitre appartiennent au site "Instructables" et à
Madame Soleil que je remercie
et que je félicite pour la beauté de son chat cuivré, racé et... félin au possible, magnifique !)

   Alexisfrombrussels nous avait signalé le site "Instructables" (en anglais) pour ses adaptations fantaisistes de la gastronomie. J'y ai découvert une recette britannique (Tuna cookies for cats) qui hélas comporte une erreur de proportions, rétablie dans ma liste d'ingrédients ci-dessous.
Je suis allée faire la recette des CROQUETTES AU THON chez une amie qui a 6 chats et... un grand plan de travail !

Le produit fini est excellent car oui, enfin, vous pouvez goûter les croquettes de votre chat mais en totalisant le prix des ingrédients, nous n'avons pas fait de grosses économies.
Par contre, si vous achetez des friandises en vue de moments câlins, de récompenses ou pour faire avaler des médicaments à votre chat, là, ça devient très intéressant et puis je l'avoue : Nous nous sommes beaucoup amusées !

LES INGRÉDIENTS POUR UN GRAND BOCAL DE CROQUETTES :

1 œuf, 120g de farine,
1 petite boîte de thon au naturel,
1 cuiller à soupe d'huile, 1 cuiller à soupe de persil sec.


Inutile d'égoutter le thon, mixer tous les ingrédients ensemble au robot pour obtenir une purée fine,
puis rouler en toutes petites boulettes entre les paumes des mains farinées...


étaler sur la plaque du four > cuire à 200° pendant 20 minutes environ.


Attendre le complet refroidissement pour mettre en bocal.

ÉDIT DE 15 HEURES :

La taille des "boulettes" (égales à des billes) peut être un problème pour certains chats.
Notre astucieuse copinaute Fafa suggère plutôt qu'on étale la pâte pour la découper en petits carrés.
C'est une excellente idée, attention à la cuisson qui sera forcément plus brève !

   Voilà, c'est fini pour aujourd'hui, n'hésitez pas à m'envoyer vos suggestions testées et approuvées, vos bonnes astuces comme l'a fait Viola-Alba qui vous recommande ce site (clic dessus) : Animal économie et conseil.
Nous éviterons, sauf exception avérée, la partie SOIN-MÉDICAMENTS MAISON car les "potions magiques" sont à risques, je ne peux les vérifier ni en assumer des conséquences qui pourraient être fâcheuses.

Maryse
  |  Publié dans Animaux domestiques  |    |  
 
  |  
 

14.05.2014 09:55

Le Pan-Bagnat


   Allez... on s'attaque à un monument des vacances : Le Pan-Bagnat (traduire du provençal : "pain trempé") sandwich mi-niçois, mi-italien.
Je pense à toutes les personnes qui ne pourront pas partir au soleil : Une belle journée s'annonce pour demain ?
Où que vous soyez, préparez notre recette le soir-même. Ainsi, le pain aura le temps de s'imbiber pour votre plus grand plaisir ! Le lendemain, prenez le premier bus vers la verdure, savourez un bon petit pique-nique suivi d'une solide sieste à l'ombre des arbres... ça vous fera un bien fou !

   On va voir en photo (hors saison) ce qui m'a fichu en boule et je vous garantis que pour le prix d'un seul pan-bagnat, nous en ferons quatre :

   4,50 €, c'est un prix minimum car à taille et garniture égale, avec un pain bidon bourré d'air (donc vide) les prix grimpent sans problème jusqu'à 6 € ! Avant 2002 -je pose simplement la question- qui aurait mis 40 Francs dans un casse-croûte, hein, même les riches répondraient PAS MOI !

Alors oui, le pan-bagnat cale bien les estomacs, surtout si le pain est un "vrai" pain, si possible "ciabatta" à la mie longue et dense. On insistera sur ce point dans la liste des ingrédients.

   Le pan-bagnat est une institution sur les plages, de Nice à Biarritz. Et vous voyez ce pain ? Ça c'est du pain à hamburger, un pain gonflé à l'air qui ne vaut pas un clou. Néanmoins, si les pains ronds de votre boulanger sont trop chers, regardez au supermarché : On y trouve souvent des lots de 2 pains boules en sachet, s'ils ne sont pas "ciabatta", le pain traditionnel fera l'affaire.

Et puis vous dire qu'il faut savoir manger un pan-bagnat !!!

Il DOIT dégouliner d'huile d'olive, c'est elle qui le "baigne" et si on ne s'en fout pas partout, C'EST QUE CE N'EST PAS UN PAN-BAGNAT !!!
On ne le coupe pas non plus, on mord dedans en se penchant sur le côté et en gardant précautionneusement une serviette jetable dans le creux d'une main !


(Document journal Nice-Matin)

LES INGRÉDIENTS POUR 4 PAN-BAGNATS

4 pains ronds d'au moins 15 cm de diamètre, pain "ciabatta" ou pain de campagne
1 grosse boîte de thon à l'huile (à remplacer éventuellement par des anchois)
2 belles tomates
2 oignons + 1 gousse d'ail
1 poivron (ou quelques lamelles de poivron en conserve)
Quelques petites olives noires (en principe non dénoyautées, là, c'est vous qui voyez !)
Tranches d’œufs durs (facultatives)
Salade avec si possible un peu de basilic + sel et poivre

Bien sûr vous pouvez ajouter ou changer certains ingrédients... mais ce ne sera plus du pan-bagnat !

- Prenez un couteau-scie et tranchez les boules de pain dans la largeur SANS ALLER JUSQU'AU BOUT, ne les ouvrez pas en plein, laissez une "charnière".

- Entrouvrez les pains, coupez la gousse d'ail et frottez-en toute la mie, en haut et en bas, elle s'écrabouillera, ça fera de la place !

- Installez dans le pain : Des feuilles de salade verte et de basilic, des fines rondelles de tomates, salez et poivrez bien. Continuez de garnir avec les lamelles de poivron, d’œufs durs et d'oignons, ajoutez le thon ou les anchois sommairement égouttés, enfoncez les olives et arrosez-moi généreusement tout ça d'huile d'olive, en tenant chaque pan-bagnat par sa "charnière" à la verticale !

- Enveloppez chaque pan-bagnat dans un long morceau de film alimentaire, non sans l'avoir un peu esquiché pressé. Serrez bien, quitte à le déformer un peu. Si vous devez les transporter, finissez par un tour de ficelle ou une paire d'élastiques en croix et puis hop, dans un sac plastique soigneusement fermé.

   Le pan-bagnat est symbolique des vacances, c'est un authentique sandwich et un repas complet à lui tout seul ; le top du top étant de dénicher des olives de Nice, minuscules olives noires hyper fruitées et assez coquines pour se faufiler partout...

Maryse
  |  Publié dans Pique-Nique & Camping, Salades, Sur le Pouce  |    |  
 
  |  
 

12.05.2014 04:44

Poivrons hors saison


   Le beau temps était de la partie lors du séjour de Mamita à la Grande Motte et pour jouer le menu estival à fond, nous avions mis de la couleur sur la table !
Une marmitasse de boulettes en sauce tomate précédée d'une entrée toute orangée : Des poivrons vinaigrette.

En plein été, les poivrons sont hors de prix, alors au printemps,même pas on les regarde... sauf en conserve et en gros bocal !

   Après le départ de notre amie, il me restait à peu près la moitié du bocal. J'avais envie d'une petite souplette à peine tiède, j'ai transformé les poivrons, mais je vous indique les ingrédients si ça vous tente d'en faire une soupe pour 4 à 6 personnes :

Un bocal de poivrons (la marque Freshona de Lidl est à 1,90€ les 500g)
75cl de bouillon de légumes (ou une tablette diluée dans 3/4 de litre d'eau chaude)
Une lampée de crème liquide
2 gousses d'ail
1 cuiller à soupe d'huile d'olive
Les épices que vous aimez : Cumin poudre, piment, paprika, curcuma, gingembre...
Sel et poivre

- On égoutte soigneusement les poivrons quitte à les sécher avec du papier absorbant. Ils sont entiers, on en profite pour les découper grossièrement.

- Les gousses d'ail seront pelées, dégermées et hachées.

- Dans une marmite on verse l'huile d'olive pour y faire revenir l'ail sans le brûler, donc à feu doux.
On y ajoute les lamelles de poivrons, on monte un peu le feu et on remue pendant 3 minutes sans oublier une bonne volée de poivre.

- Versons maintenant le bouillon dans la marmite, le tout cuira 10 minutes.

- Hors du feu, le mixeur plongeant fera son boulot.

- Ajoutons la crème, on sale peu, on épice et on remet un coup de mixeur. Il vaut mieux goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin.

On pourra la réchauffer ou la consommer tiède mais en plein été, tout le monde apprécie une soupe glacée et riche en couleurs... ça dépend de la météo !

Pour faire chic, une cuillerée de crème épaisse et un brin de persil enjoliveront la présentation à l'assiette.
Si le résultat n'est pas assez "épais" à votre goût, remettez la soupe sur feu moyen, saupoudrez-la de quelques flocons de purée instantanée ou diluez dans un ramequin une cuillerée de fécule de maïs avec un chouia d'eau froide. L'un ou l'autre ajouté, mélangez jusqu'à épaississement.

Maryse
  |  Publié dans Poivrons, Soupes  |    |  
 
  |  
 

11.05.2014 18:25

Elle a osé !


    Quand notre amie Iloula83 joue les aventurières au magasin discount, ça paye, lisez son récit et... prenez-en de la graine : Regardez les étiquettes et OSEZ !


(Document Saveurs des deux Sud)

   Coucou toutes et tous !
Vendredi soir, je recevais à mon tour mes cinq copines. J'étais la dernière à inviter à la maison car les finances sont et je reculais un peu, espérant trouver une solution pour faire beau, bon et pas cher, c'est à dire presque impossible !

  Donc me voilà partie vendredi matin chez Dia pour une adaptation du "magret de canard aux mangues et patates douces"... En chemin, le magret avait mué en filet de poulet dans ma tête, pas génial mais les grives ont oublié de passer au dessus de mon immeuble cette année !
Je suis au rayon volailles.
Juste à côté de la barquette que j'allais saisir (soit dit en passant les 6 filets de poulet à 8€ quand même....) j'aperçois trois magrets de canard qui attendent preneur...

   Punaise, la vie est dure et la tentation féroce ! Je regarde le prix et le moins cher des 3, le plus léger, coûte 4,38 €. Si je prenais les 3, j'en avais pour presque 17 €, donc pas possible.
C'est là que mon œil est tombé sur leur DLC au 10 alors que nous étions le 9.
J'ai eu une illumination, ou bien les conseils de la tôlière trottaient dans ma tête... enfin un truc s'est passé que jamais je n'aurais osé faire, j'ai pris les 3 magrets, suis allée voir le responsable et lui ai demandé -compte tenu de la date et du fait qu'il n'en restait que 3- ce qu'il pouvait faire...

   Bien sûr avec un grand sourire, les cils papillonnants (merci L'Oréal) et la hanche légèrement décalée, enfin le grand jeu quoi.... et bien il a mis un scotch fluo où était imprimé "LE LOT" liant les 3 magrets, le moins cher étant dessus, et j'ai payé 4,38 € les 3 magrets !
  J'ai cru que j'embrassais le gérant dans le magasin  ! J'exultais, en fait le magret n'avait presque plus d'importance, c'était l'exploit qui était sensationnel ! Nom de nom d'une pipe ! J'étais trop fière !!! Et en plus le magret cuisiné a été une réussite donc double plaisir !!
Bon voilà, maintenant je sais comment faire : Un brin de culot, un beau sourire, un décolleté et une hanche coquine (un peu arthrosique quand même ) et le tour est joué ! Enfin, même si ce n'est pas gagné à tous les coups, il faut bien lire les dates limites et oser demander
!

   iloula83

Maryse
  |  Publié dans Bons Plans Achats  |    |  
 
  |  
 

09.05.2014 03:15

Crème brûlée à la chicorée


   Bonjour ! Alors aussitôt dit, aussitôt fait, je réponds à l'appel pour proposer un dessert à base de chicorée, qu'il sera sage de préparer à l'avance :

Pour 6 personnes, il faudra :

25 cl de lait, 25 cl de crème liquide entière,
2 à 3 cuillerées à soupe de chicorée liquide ou à défaut de Ricorée,
6 jaunes d’œufs,
60 g de sucre, 6 cuillères à soupe de vergeoise.

- Préchauffer le four à 180° (th. 6)

- Dans une casserole, verser le lait, la crème et la chicorée. Porter à ébullition, couper le feu au premier gros bouillon puis laisser tiédir hors du feu.

- Battre les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. (Avec les blancs d’œufs restants, on fera des meringues le lendemain !)

- Verser le mélange lait-crème-chicorée tiédi sur les œufs et le sucre tout en fouettant.

- Remplir 6 ramequins allant au four avec la préparation obtenue.

- Cuire les crèmes au four dans un bain-marie rempli d’eau bouillante pendant 30 minutes.

- Lorsque les crèmes sont cuites, les laisser refroidir complètement puis les placer au réfrigérateur.

- Au moment de servir, recouvrir chaque ramequin d’une cuillerée de vergeoise bien étalée et brûler soit au chalumeau soit le plus près possible du gril du four préchauffé.
Voilà, il ne vous reste plus qu'à "casser la croûte" !
Cette recette est tirée d’un livre que j’avais rapporté du Nord intitulé "Les recettes secrètes des estaminets".

Assmat

Maryse
  |  Publié dans Chicorée  |    |  
 
  |  
 

05.05.2014 03:41

Petite crème chic'O


   La recette qui suit (testée et approuvée haut la main) nous est envoyée par une lectrice : Margot et j'aimerai y ajouter un petit conseil :
Si vous la réalisez lors d'un repas entre amis, ne leur dites pas AVANT ce qu'il y a dans ce dessert, laissez-les vous demander
"Qu'est-ce que tu as mis là-dedans ? C'est pas du café, c'est pas du caramel... mais c'est quoi donc ??? "

   Bonjour à tout le monde !

Voici une recette toute simple et très économique mais délicieuse : la crème à la chicorée.

Il faut, pour 4 petits pots style pots à yaourts en verre (récupérés :-) ou 4 ramequins :

- 1/2 litre de lait
- 50 g de sucre (ou plus selon qu'on a le bec plus ou moins sucré )
- 25 g de Maïzéna ou de fécule de maïs d'une autre marque
- 5 g (= 1 cuiller à café bombée) de chicorée soluble en poudre.
(multipliez toutes les quantités par 2 pour obtenir 8 desserts)

On mélange les ingrédients secs et on dilue avec le lait froid. On fait chauffer en remuant constamment et on porte à ébullition.
On retire du feu dès le premier bouillon et on met en pots fermés pour éviter la formation d'une peau (couvercle, petite soucoupe ou papier d'alu posé, suivant ce dont on dispose).

A ranger au frigo après refroidissement des pots.

Voilà ma petite contribution pour vous remercier toutes et tous de nous aider à manger bon et bien quand on a peu de moyens.

Amitiés.
Margot

Maryse
  |  Publié dans Chicorée  |    |  
 
  |